Dernière minute … Déclaration du ministre Akar sur l’opération en Syrie

classe = “medianet-inline-adv”>

Le ministre de la Défense nationale Hulusi Akar a rencontré Mohammed Bin Ahmad Al Bowardi, ministre d’État aux Affaires de défense des Émirats arabes unis, lors d’une visite officielle aux Émirats arabes unis. Plus tard, le ministre Akara a été reçu par le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, président des Émirats arabes unis (EAU) et émir d’Abu Dhabi, et a tenu diverses réunions.

Commentant la première visite officielle du ministre de la Défense après 15 ans passés en Turquie et des réunions à fort trafic, le ministre Akar a également répondu aux questions à l’ordre du jour.

Commençant son discours par des remerciements pour l’hospitalité dont il a fait preuve dès le premier instant où il est entré à Abou Dhabi, le ministre Akar a déclaré qu’ils avaient tenu leur première rencontre avec Al Bowardi, le ministre d’État des Émirats arabes unis. Le ministre Akar a souligné que les rencontres de tante à tante entre les délégations se sont déroulées dans une atmosphère honnête et positive.

classe = “medianet-inline-adv”>

“Nous avons eu l’occasion d’échanger et de discuter de tous les sujets, notamment de défense et de sécurité. Je voudrais dire avec grand plaisir que nous avons constaté que nous sommes plus ou moins d’accord sur toutes les questions dont nous avons discuté. D’une part, nous avons parlé des problèmes de coopération dans la formation militaire et de ce que nous pouvons y faire, et d’autre part, nous avons parlé de nos potentiels, de nos besoins et de notre coopération pour y répondre. Nous avons discuté ouvertement de ces questions et échangé des informations clairement et entre nous.

De plus, sachant qu’il y a des retards, nous avons convenu que nous pourrons rattraper ce retard par un travail acharné dans les jours à venir. Nous espérons y parvenir dans les prochains jours grâce à diverses visites de haut niveau et réunions de délégations. Le chef d’état-major général des Émirats arabes unis se rendra bientôt dans notre pays. Cette visite permettra d’aborder plus en détail les questions au niveau technique avec notre chef d’état-major général. »

Le ministre Akar a déclaré que dans le cadre de ses contacts, il avait également visité le parc industriel de Tawazun et la société de l’industrie de la défense IGG, et a déclaré : « Nous avons vu que les entreprises des Émirats arabes unis coopèrent avec des entreprises en Turquie et qu’un travail important est en cours. Nous pouvons facilement dire qu’ils augmenteront à un niveau supérieur dans la période à venir. » utilisé le terme.

classe = “medianet-inline-adv”>

NOTRE PLANIFICATION A COMMENCÉ

Le ministre Akar a déclaré avoir également rencontré le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, président des Émirats arabes unis et émir d’Abu Dhabi, et a déclaré : « Nous avons eu l’occasion de présenter notre travail au président, qui nous a reçus avec beaucoup de gentillesse et de sincérité. Nous avons été satisfaits de voir que le Président de la République était d’accord avec les informations et les appréciations que nous avons données. Ils ont également exprimé leur soutien pour le travail que nous avons accompli et les progrès dans ce domaine dans le cadre de nos contacts ici. Je profite de l’occasion pour les remercier encore une fois pour leur aimable et sincère intérêt. » Il a dit.

En ce qui concerne les relations entre la Turquie et les Émirats arabes unis, le ministre Akar a déclaré : “Nous nous attendons à des progrès importants dans la coopération de l’éducation militaire et de l’industrie de la défense dans la période à venir. Nous avons vu que nous pouvions travailler ensemble sur des entraînements et des exercices mutuels. A cet égard, nos plans basés sur la confiance mutuelle ont été lancés. Il est de notre devoir de continuer sans perdre de temps dans le cadre que nous a fixé le cher Président. Nous croyons que le travail que nous ferons apportera une contribution importante non seulement à nos pays, mais aussi à la paix, à la tranquillité et à la stabilité dans la région. » a fait une déclaration.

classe = “medianet-inline-adv”>

TRAVAIL TRANSFRONTALIER POSSIBLE

Rappelant les déclarations de notre président M. Recep Tayyip Erdoğan et la déclaration de la CIG, le ministre Akar, sur la question d’une nouvelle opération possible contre la Syrie, a rappelé que les forces armées turques ont mis en œuvre avec succès l’opération Bouclier de l’Euphrate, branche d’olivier, paix Spring and Peace Shield depuis 2016, le ministre Akar a déclaré :

“Notre seul but dans ces activités était d’assurer la sécurité de notre pays, de notre nation et de nos frontières. Un « couloir du terrorisme » devait y être construit. Nous avons déclaré que nous ne les autoriserons pas et que ce sont des initiatives extrêmement gênantes et dangereuses pour la sécurité de notre pays. Si nous n’étions pas intervenus là-dedans, nous serions maintenant aux prises avec des conditions beaucoup plus difficiles. Hier et aujourd’hui nous avons la même opinion, nous évaluons la même chose. Par conséquent, je déclare une fois de plus que nous n’autoriserons pas les activités terroristes ici en termes de sécurité de notre pays et de notre peuple. Je veux que tout le monde sache que nos forces armées sont déterminées, déterminées et capables de cela. »

classe = “medianet-inline-adv”>

Soulignant qu’il n’y a pas de différence entre le PKK et les YPG, le ministre Akar a fait les déclarations suivantes :

“Même si nous n’arrêtions pas de dire cela, malheureusement, nous constatons que certaines personnes insistent encore sur le fait qu’elles ne le comprennent pas. Nous répétons cela maintes et maintes fois. Dans les réunions que nous avons eues avec nos interlocuteurs, nous avons révélé en détail que le PKK est le YPG, et le YPG est le PKK, avec toutes ses preuves concrètes. Maintenant, nous attendons que tout le monde comprenne cela. Chacun doit comprendre cet enjeu, notre position. Nous n’acceptons en aucune manière l’existence de terroristes dans le sud de notre pays, dans le nord de la Syrie. Nous poursuivrons résolument la lutte contre le terrorisme, peu importe qui se cache derrière les terroristes. »

classe = “medianet-inline-adv”>

Le ministre Akar a déclaré que la Turquie respecte les frontières, l’intégrité territoriale et la souveraineté de tous ses voisins, en particulier la Syrie et l’Irak, et a déclaré : « En raison de la situation actuelle, nous voyons que nous devons prendre des mesures pour protéger et protéger notre pays. Nous espérons que tout le monde le comprendra. Nous poursuivrons notre combat jusqu’à ce que le dernier terroriste soit neutralisé. » Il a dit.

NOTRE SEULE CIBLE EST LES TERRORISTES

Concernant les allégations selon lesquelles des terroristes creusent des tunnels contre une éventuelle opération dans le nord de la Syrie, comme ils l’ont fait auparavant, le ministre Akar a déclaré : « Nous savons ce que nous avons fait dans la lutte contre le terrorisme. D’une part, le personnel, la formation, l’expérience, les connaissances, le moral et la motivation des forces armées turques, d’autre part, est doté d’armes et d’équipements de la plus haute technologie, bref, sa force est connue de tous. L’expérience acquise au fil des ans dans la lutte contre le terrorisme est également évidente. Par conséquent, tout le monde devrait regarder ce que nous faisons, pas ce que font les terroristes. » Il a dit.

Soulignant que la seule cible des forces armées turques sont les terroristes, le ministre Akar a déclaré : « Personne ne devrait faire dérailler l’événement. Notre seule cible, ce sont les terroristes. Pour nous, il n’y a pas de discrimination ethnique, religieuse ou sectaire entre le terrorisme et les terroristes. Un terroriste est un terroriste. Les Kurdes et les Arabes sont nos frères. Certaines personnes rebelles et espiègles tentent délibérément de s’écarter du but. Certaines personnes le confondent encore avec l’ignorance, d’autres avec des intentions cachées. Notre seule cible, ce sont les terroristes. Les PKK/YPG sont des terroristes. » a fait une déclaration.

Interrogé sur le calendrier d’une éventuelle opération, le ministre Akar a déclaré: “Les forces armées turques, avec leurs effectifs, leur équipement, leurs armes et leur équipement, ainsi que leur moral, leur motivation et leur expérience suprêmes, sont prêtes à accomplir n’importe quelle tâche. Il est déterminé, déterminé et capable à cet égard. » a donné une réponse.

Leave a Comment