Il a été arrêté pour avoir prétendument tué son bébé et s’être suicidé en prison ! Une autopsie révélée : Baby Elif est décédée des suites d’une maladie…

Un rapport d’autopsie sur le bébé de trois mois Elif, qui aurait été battu et tué par son père dans le district de Serik à Antalya, a révélé qu’il n’y avait aucune découverte traumatisante due au coup et qu’elle est décédée des suites d’une maladie non diagnostiquée. .

Lors d’un incident survenu le 16 novembre 2021 dans un appartement à Orta Mahalle 1071 Sokak, dans le quartier de Serik à Antalya, une querelle a éclaté entre Beyze Topçu et son partenaire de longue date Mustafa G. au sujet de l’argent du loyer. Au cours de l’audience, Mustafa G. aurait d’abord battu Beyza Topča, puis sa fille de trois mois, Elif Ada Topča, qui aurait été réveillée par du bruit. Réalisant que son enfant était inactif, la mère a signalé la situation aux proches et au 112 Ambulance.

BÉBÉ PERDU LA VIE, PÈRE ARRÊTÉ

Le bébé, qui a reçu les premiers soins à domicile, est décédé alors qu’elle était transportée à l’hôpital. Beyza Topçu s’est rendue au commissariat et a porté plainte contre le père de Mustafa G., Mustafa G., qui a été détenu, a été arrêté par le tribunal auquel il a été transféré et envoyé en prison.

TROUVÉ TROUVÉ PENDU EN PRISON

Mustafa G., qui se trouvait dans la prison fermée et ouverte d’Antalya type E, le 18 novembre 2021, a été retrouvé pendu sur un lit superposé avec un drap par des policiers qui sont entrés dans son quartier. L’examen a établi que Mustafa G. était décédé.

AW636309_04

SA MERE CLAUSE SON PERE

La mère de Beyza Topçu, quant à elle, a affirmé que Mustafa G. l’avait battue, elle et son bébé, et a déclaré :

“Nous avons commencé à nous disputer la nuit. Sinon, il m’aurait battu. Après cela, l’enfant s’est réveillé à nos voix. Il se retourna et attira sa fureur sur elle. Il l’a frappé à la tête. Il avait une égratignure au sourcil. Il n’y avait pas d’ecchymoses. Je ne pouvais pas l’emmener à l’hôpital parce que j’allais travailler. Puis quand je me suis réveillé, une ecchymose est apparue. Dans la soirée, je suis allé au poste de police et j’ai déposé plainte. J’ai reçu un rapport de l’attaque. Les médecins ont référé le bébé pour une neurochirurgie. Nous sommes rentrés à la maison. Je mets le bébé au lit vers 02h30. Quand je me suis réveillé le matin, il était immobile. De la mousse sortait de son nez. Ses yeux étaient ouverts. Puis je l’ai ramené à l’hôpital.”

AW636309_10

RÉSULTAT DE L’AUTOPSIE ANNONCÉ : MALADIE QUI NE PEUT PAS ÊTRE DIAGNOSTIQUÉE…

La cause du décès de la petite Elif a été déterminée par autopsie. La localisation des lésions ayant été observée par examen externe et n’étant pas de nature à entraîner la mort en termes de gravité, des fractures du crâne, une hémorragie intracrânienne, une hémorragie cérébrale, une destruction du tissu cérébral, des organes internes et des lésions des gros vaisseaux sanguins se sont produites. non décrit dans l’examen interne ; Il est indiqué qu’il n’y a aucune preuve médicale que le bébé soit mort de l’impact traumatique, ni aucune preuve médicale qu’elle soit morte de l’empoisonnement.
Encore une fois, le rapport a accepté à l’unanimité que la mort du bébé est survenue à la suite d’une maladie qui n’a pas pu être diagnostiquée à l’autopsie.

“MON CLIENT A MIS FIN À SA VIE, À CAUSE DE LA CONVERSATION DU PÈRE MORRIER”

İbrahim Şahin, l’avocat de Mustafa G., a partagé un rapport d’autopsie avec des journalistes. Şahin a déclaré aux journalistes que son client, qui s’était suicidé en prison, avait été calomnié et arrêté parce qu’un bébé de trois mois avait été tué. Défendant que l’autre partie continuait à calomnier dans la presse nationale et ne supportait pas la rhétorique du « tueur de père » de son père et a mis fin à ses jours, Şahin a déclaré : « À la suite de ces calomnies, le client a été victime de violences en prison. Une personne nommée Beyza Nur a causé la mort de son client à la suite de ses calomnies. Dès le début, nous avons affirmé que le client était innocent dans tous les domaines. Ce rapport, qui est entré dans le dossier il y a 3 jours et qui est maintenant en notre possession, est la plus grande preuve de l’innocence du client décédé. Ce rapport a quelque peu atténué la douleur de la famille. Le rapport indiquait qu’il n’y avait aucune découverte traumatisante liée à l’accident vasculaire cérébral et que le bébé était décédé des suites d’une maladie inexpliquée.

“NOUS AVONS APPRIS QUE LE BÉBÉ BUVAIT DE LA TISANE NOM ANNÉE”

Commentant l’affirmation de Beyze Nur selon laquelle le bébé de trois mois est resté affamé pendant 9 heures, Şahin a déclaré : « Dans ses propres déclarations, il a déclaré que l’enfant s’était endormi à 2 heures du matin et s’était réveillé à 11 heures. : 00 le matin car l’enfant n’a pas pleuré la nuit. Faire jeûner un bébé de 3 mois pendant 9 heures soulève la question que le bébé soit peut-être mort de faim. D’un point de vue médical, un bébé de 3 mois ne peut pas jeûner pendant 9 heures. De plus, à la suite de nos recherches externes, nous avons appris que la mère donne au bébé une tisane appelée millefeuille. Pour enquêter sur tout cela, nous avons déposé une plainte auprès du parquet contre une personne nommée Beyza Nur, qui est actuellement le principal suspect dans le dossier. Nous croyons que les recherches nécessaires seront menées. Nous espérons que justice sera rendue », a-t-il déclaré. (UAV)

CLIQUEZ POUR RETOURNER À LA PAGE D’ACCUEIL
Facture de fête AK !  2 millions de lires d'amendeFacture de fête AK ! 2 millions de lires d’amende
Campagne anti-turque depuis la Grèce !  Ils ont envoyé 16 billets différentsCampagne anti-turque depuis la Grèce ! Ils ont envoyé 16 billets différents
Le dernier sondage électoral publié !  Dans la province critique, le parti AK et le CHP ont perdu leurs voix !  Un côté a augmenté le jeu de plus de 12%Le dernier sondage électoral publié ! Dans la province critique, le parti AK et le CHP ont perdu leurs voix ! Un côté a augmenté le jeu de plus de 12%

Leave a Comment