Dernière minute : Flash move dans les opérations de vente ! Une nouvelle application de sécurité arrive – La bonne adresse pour l’actualité financière

Dernier moment : Un développement important de l’œuvre, qui concerne des millions de personnes, a été annoncé aujourd’hui. La Direction générale du registre foncier et du cadastre appliquera des mesures d’identification partielle ou de masquage des données, ce qui rendra difficile la détermination à qui appartiennent les données, au cas où le certificat de propriété et les données cadastrales de son système seraient entre les mains de personnes non autorisées. . . Le partage d’informations non autorisées avec des institutions et des individus sera empêché.

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL OFFICIEL !

Le ministère de l’Environnement, de l’Urbanisme et du Changement climatique, la Direction générale du registre foncier et du cadastre, “Décret sur le traitement des données et des transactions du registre foncier et cadastral dans l’environnement électronique” a été publié au Journal officiel d’aujourd’hui et est entré en vigueur.

Selon le règlement, les données du système d’enregistrement foncier et de cadastre (TAKPAS) contiennent des données sur le lien entre les biens immobiliers et les personnes morales et immobilières et l’expression des droits sur ceux-ci.

Pour que les personnes ou institutions (destinataires) bénéficiant de TAKPAS puissent créer une demande de données et effectuer des recherches, il sera obligatoire d’établir un protocole avec la direction générale ou une déclaration d’acceptation électronique. La fourniture d’un service sûr et ininterrompu est considérée comme pertinente, sauf dans les cas obligatoires ou les cas particuliers spécifiés dans le Protocole.

Les données conservées dans la base de données centrale par la Direction Générale seront partagées avec le client exclusivement via Internet. Les données à partager seront déterminées en tenant compte de la finalité de l’utilisation des données du destinataire et de la base juridique.

L’acheteur pourra obtenir des informations sur les personnes faisant l’objet de la transaction conformément au protocole signé avec l’administration générale. Les données des personnes concernées ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que l’exécution de l’activité à laquelle la finalité est destinée.

À condition que l’archive soit approuvée pour les données cadastrales, les données obtenues à partir de la base de données centrale de l’Administration générale seront valables jusqu’à preuve du contraire.

La Direction générale du registre foncier et du cadastre appliquera des mesures d’identification partielle ou de masquage des données, rendant difficile la détermination de qui appartient aux données obtenues dans le cadre de la demande d’accès aux données, si elles sont entre les mains de personnes non autorisées. .

Le nom du destinataire, le nom du sous-utilisateur, le cas échéant, la date et l’heure seront inclus dans la sortie de données des personnes et des institutions qui bénéficient du système d’information, c’est-à-dire le destinataire.

L’acheteur sera tenu d’assurer la confidentialité des données reçues. Il prendra toutes sortes de mesures administratives et techniques pour empêcher le traitement et l’accès illégaux à ces données et pour assurer leur conservation.

UN PROTOCOLE SERA ORGANISÉ POUR L’ACCÈS AUX DONNÉES

Les informations que les institutions et les individus sont autorisés à recevoir seront partagées dans TAKPAS. Le partage d’informations non autorisées avec des institutions et des individus sera empêché.

Les tribunaux, les parquets, les administrations d’exécution et de faillite, les institutions et organisations publiques pourront déterminer l’accès aux données immobilières liées à leur activité en publiant des protocoles.

Les organisations professionnelles ayant le caractère d’établissements publics et les personnes morales s’occupant d’affaires immobilières auront accès aux données nécessaires dans le cadre d’un protocole qui sera limité à leur propre activité.

Les propriétaires et les ayants droit sur des biens immobiliers pourront obtenir des informations concernant la déclaration électronique d’acceptation de leur bien immobilier. Les informations descriptives sur la propriété et les droits et restrictions sur la propriété peuvent être examinées par toute personne disposant d’une déclaration d’acceptation électronique.

AUCUN DOCUMENT PHYSIQUE LIÉ AUX TRANSACTIONS NE SERA PRODUIT DANS L’ENVIRONNEMENT ÉLECTRONIQUE

Dans tous les types d’inscriptions, notes, déclarations, demandes d’annulation des registres fonciers, à l’exception des données sur les biens immobiliers, les parcelles et les parties indépendantes, le cas échéant, accessibles à partir de TAKPAS, les données d’identification telles que le numéro d’identification / numéro d’identification étranger, le nom, le prénom, Le nom du père pour les personnes réelles, les personnes morales, le numéro MERSIS / numéro fiscal et les données d’identification de la personne morale devront également être soumis à l’administration du cadastre où se trouve la propriété par les institutions avec lesquelles le protocole a été signé. Dans le cas contraire, ces demandes seront rejetées.

Aucun document physique lié aux transactions effectuées dans l’environnement électronique ne sera produit.

Les personnes et institutions souhaitant bénéficier de TAKPAS adresseront une demande à la Direction générale par écrit ou par voie électronique.

logement8

LE PROTOCOLE PEUT ÊTRE PARTAGÉ AVEC UN DESTINATAIRE ÉMIS PAR TAKPAS

Les personnes réelles qui souhaitent bénéficier du système et dont le protocole a été signé par l’Administration générale pourront se renseigner avec leur numéro d’identification / numéro d’identification étranger, et les personnes morales avec un numéro d’identification fiscale / numéro MERSİS.

Le Haut Commissariat de la Direction Générale des Echanges de Données statuera sur les demandes des établissements qui sont tenus de fournir des données descriptives sur les biens immobiliers et immobiliers individuels et des enquêtes sur les biens, afin de remplir leurs obligations découlant de la loi.

Les enregistrements du registre foncier peuvent être partagés électroniquement via TAKPAS avec le destinataire pour lequel le protocole est émis.

Les procédures et principes énoncés dans le présent règlement s’appliquent au partage des données des ressortissants étrangers et des sociétés à capitaux étrangers. Les critères d’examen des ressortissants étrangers peuvent être précisés dans les protocoles.

OBLIGATIONS DE SÉCURITÉ DES DONNÉES

Pour prendre des mesures techniques et administratives, le Guide de sécurité des données personnelles préparé par l’Autorité de protection des données personnelles sera pris comme base.

L’Administration générale prendra tous les types de mesures de sécurité administratives et techniques pour empêcher le traitement et l’accès illégaux des données personnelles et assurer leur conservation, et contrôlera et supervisera la prise de ces mesures par les institutions et les individus.

CLIQUEZ POUR RETOURNER À LA PAGE D’ACCUEIL
La Banque centrale européenne va-t-elle augmenter ses taux d'intérêt ?La Banque centrale européenne va-t-elle augmenter ses taux d’intérêt ?
    Déclaration de salaire minimum EYT et AK Déclaration de salaire minimum EYT et AK
Soutien du KOSGEB jusqu'à 75 000 lires sans intérêt !  Voici les conditions…Soutien du KOSGEB jusqu’à 75 000 lires sans intérêt ! Voici les conditions…

Leave a Comment