Les femmes âgées, pauvres et précaires ne peuvent même pas atteindre la limite de la faim.

Député CHP Adana et membre de la commission parlementaire de recherche sur les problèmes des personnes âgées. Müzeyyen Şevkin a déclaré que 8 millions de personnes âgées de plus de 65 ans luttent pour vivre dans la pauvreté et le dénuement.

Les femmes âgées, pauvres et précaires ne peuvent même pas atteindre la limite de la faim.

Député CHP Adana, membre de la Commission de recherche sur les personnes âgées de la Grande Assemblée nationale de Turquie (TBMM). Müzeyyen Şevkin a noté que 8 millions de personnes âgées de plus de 65 ans luttent pour vivre dans la pauvreté et le dénuement.

S’exprimant lors de la session de la commission, le Dr Şevkin a noté que 836 000 personnes sur 8 millions de personnes âgées recevaient des pensions de vieillesse et que ces pensions ne sont pas un baume pour les blessures.

650 TL TOUS LES DEUX MOIS POUR LES FEMMES NON SÉCURISÉES

Attirant l’attention sur les difficultés de 836 000 personnes qui n’ont pas de pension, mais ont besoin de soins, pour subvenir à leurs besoins sur une base mensuelle de 1,84 lire et 55 cents, le Dr Şevkin a également souligné le manque de 650 lires accordées aux femmes divorcées tous les deux mois qui n’ont pas de sécurité sociale.

Déclarant que le seuil de pauvreté est basé sur 6 000 lires, et que le seuil de pauvreté est de 19 000 lires en Turquie, où le pouvoir d’achat a considérablement baissé en raison du coût de la vie, de l’inflation et de la hausse des prix, le Dr Kinevkin a déclaré : « Dans ces conditions, il est pas conforme au principe de l’État-providence de fournir 1,84 lires à nos personnes âgées et 650 lires aux femmes tous les deux mois. »

“NOMBRE D’HÔPITAUX INFIRMIERS INSUFFISANT”

Attirant l’attention sur le fait que l’application consiste à éviter les files d’attente, le Dr Şevkin a déclaré : “Il est nécessaire de mener une étude sur la régulation de ces pensions.”

En outre, les services de soins ambulatoires à domicile sont insuffisants, le nombre de foyers pour personnes âgées et infirmes, de centres de soins et de réadaptation et de centres de solidarité pour personnes âgées est assez faible, a déclaré Kinevkin et a fait les déclarations suivantes :

«Bien qu’il existe 14 688 centres pour personnes âgées en Allemagne, le ministère de la Famille, du Travail et des Services sociaux a annoncé un nombre de maisons de retraite en Turquie de 425. 142 de ces maisons de retraite relèvent du ministère. La capacité totale des maisons de repos en Turquie est de 31 mille 477 personnes et 25 mille 434 personnes âgées bénéficient de maisons de repos. Avec 8 millions de personnes âgées, ce taux reste très faible. »

Şevkin a déclaré que le nombre de maisons de retraite en Angleterre est environ 10 fois plus élevé qu’en Turquie.

« LA ROUTE VERS LES SOINS À DOMICILE DOIT ÊTRE OUVERTE »

Déclarant que les soins sur place pour les personnes âgées en Turquie réduiront les coûts des hôpitaux et des services de santé, le Dr Şevkin a poursuivi ses propos comme suit :

“Si cette pratique est mise en place, davantage de personnes âgées pourront servir. Notre peuple, qui a consacré sa vie à ses enfants dans la maison, est presque isolé dans la vieillesse. Récemment, 80% de nos seniors en maisons de retraite ont perdu la vie à cause de l’épidémie de covid-19, de la vieillesse et des maladies chroniques. Les soins de santé et le soutien financier à domicile devraient être une priorité pour nos aînés. Aujourd’hui, nous constatons que nos personnes âgées ne peuvent pas bénéficier d’institutions de maintien à domicile, même si elles en ont les moyens financiers. »

160 MILLIERS DE 8 MILLIONS DE PERSONNES ÂGÉES BÉNÉFICIENT DE SERVICES À DOMICILE

Soulignant que les soins à domicile peuvent être fournis en permanence au sein du corps du ministère de la Famille et des Services sociaux, et qu’au moins 10 à 12 heures de soins par jour peuvent être fournies par un employé, le Dr Sevkin a déclaré :

« Ainsi, nos personnes âgées peuvent continuer à vivre à domicile avec leurs familles, enfants, petits-enfants, sans être coupées du milieu familial, vivant dans le tissu social. Il est également très précieux d’assurer un niveau économique où les gens peuvent prendre soin d’eux-mêmes sans avoir besoin les uns des autres.

En Turquie, où vivent près de 8 millions de personnes âgées, selon le ministère, la gravité de la situation se traduit par le fait que 160 000 personnes reçoivent des soins à domicile, et seulement 5 personnes âgées sur mille. J’espère qu’à la lumière des informations que nous recevrons de notre commission, les dispositions légales nécessaires seront prises et que nos seniors mèneront une vie sereine. »

Pas de dortoir, pas de maison de retraite ! Vous pourriez être intéressé Pas de dortoir, pas de maison de retraite ! L'écart entre la limite de la faim et le salaire minimum se creuse Vous pourriez être intéressé L’écart entre la limite de la faim et le salaire minimum se creuse Forte augmentation de la faim et du seuil de pauvreté Vous pourriez être intéressé Forte augmentation de la faim et du seuil de pauvreté Il n'y a pas de paix dans la maison de retraite!  La décision pour les personnes âgées comme l'exil ... Vous pourriez être intéressé Il n’y a pas de paix dans la maison de retraite! La décision pour les personnes âgées comme l’exil …

Leave a Comment