Le règlement sur les agents de santé adopté par la commission, le TTB a répondu

Le projet de loi en 14 points, qui réglemente les droits personnels des travailleurs de la santé, a été adopté par la commission de la planification et du budget de la Grande Assemblée nationale turque. En revanche, le TTB a répondu par les mots : “Malgré toutes nos objections à l’insuffisance du projet de loi soumis au TBBM, il a été adopté sans modification par la commission. Les médecins n’oublieront pas ce mal.”

S’abonner

Actualités de Google

L’étude, qui a duré autour de 10 heures aujourd’hui, a mis fin aux discussions sur le projet de loi portant modification de certaines lois dans le domaine de la santé et le décret-loi n. 375 au Comité de la planification et du budget de la Grande Assemblée nationale de Turquie, et la proposition a été acceptée.

L’Association médicale turque (TTB), d’autre part, a retardé les médecins pendant des mois après que la commission a adopté le décret, disant que vous adopteriez un décret sur nos droits personnels. Malgré toutes nos objections aux lacunes du projet de loi qui a conduit nous de ne pas pouvoir travailler, le système de santé a été adopté sans changement. Les médecins n’oublieront pas ce mal ! Nous continuerons à surveiller le processus et à nous battre », a-t-il déclaré.

PROPOSITION DANS LE RÈGLEMENT

Selon la proposition, le délai accordé aux médecins de famille qui n’ont pu trouver l’opportunité de se spécialiser tout en travaillant comme médecin de famille sera prolongé jusqu’au 1er janvier 2029.

Chaque mois, avec les pensions, un supplément sera apporté du montant obtenu en multipliant les indicateurs par 26 000 pour ceux qui se retirent de la médecine spécialisée et 20 000 pour les médecins retraités non spécialistes, en multipliant le coefficient salarial des fonctionnaires.

Si 50 % des réclamations non recouvrées pour les frais de soins de santé offerts par les établissements de santé du ministère de la Santé au 31 décembre 2021 sont payées dans l’année ou par tranches dans l’année suivant la publication de cet article, la partie restante sera annulée avec accessoires. Si le montant de la réclamation est de 5 000 TL ou moins, le tout sera d’office, et si la moitié de la réclamation est inférieure à 5 000 TL, 5 000 TL seront annulés et le reste sera recouvré.

Avec la proposition approuvée, les phrases de 5 000 dans l’article ont été remplacées par 10 000. En conséquence, l’article a été modifié comme suit : “Si le montant de la créance est de 10 000 lires ou moins, tous d’office, si la moitié de la créance est inférieure à 10 000 lires, 10 000 lires seront annulés et le reste sera être collecté.” .

Il sera veillé à ce que les suppléments forfaitaires du personnel travaillant dans les hôpitaux universitaires soient couverts par le budget de l’État.

La proposition détermine les conditions de la première ou de la réaffectation des médecins spécialistes aux postes et postes de spécialistes, médecins, dentistes et pharmaciens conformément au règlement sur la spécialisation en médecine déterminé par le ministère de la santé. Il est envisagé de veiller à ce que les membres des facultés doctorales et les assistants principaux contribuent de manière plus qualifiée à la formation de spécialisation. Les procédures et principes relatifs au tirage au sort et les procédures et principes relatifs à leur nomination au Ministère de la Santé seront déterminés par un règlement émis par le Ministère de la Santé.

En raison du nombre limité d’emplois contractuels, il est prévu de commencer l’obligation de service civil d’abord en tant que fonctionnaire, puis d’effectuer un changement qui permettra le passage au statut contractuel, en tenant compte du nombre actuel d’emplois. Le règlement permettra au personnel exerçant ses fonctions dans la fonction publique de travailler en tant qu’agent contractuel dans sa province.

Les travailleurs de la santé qui reçoivent un supplément pour travailler dans un établissement d’enseignement en santé familiale ou dans des unités d’enseignement en médecine familiale recevront également un supplément dans leur établissement d’origine. Il sera effectué à partir du budget supplémentaire fixe de l’État des employés de l’organisation centrale du ministère de la Santé.

Pourquoi BirDay ?

En tant que journal indépendant, notre objectif est de contribuer à créer une véritable atmosphère de démocratie et de liberté dans le pays en transmettant la vérité au peuple. Pour cette raison, nous utilisons les revenus que nous générons des abonnements pour mettre en œuvre un meilleur journalisme et permettre à nos lecteurs de trouver des informations sur une base plus qualifiée et fiable. Parce que nous n’avons pas de patron dont nous devons gonfler le compte en banque ; bonne chose que ce n’est pas le cas.

Désormais, nous poursuivons notre chemin avec le même sens des responsabilités.

Pour nous rejoindre dans ce voyage et ne pas manquer un seul jour

Abonnez-vous à BirGün aujourd’hui.

Un jour; fort avec vous, libre avec vous !

Soutenez BirGün

Visitez notre chaîne d’actualités vidéo YouTube. s’abonner

Leave a Comment