Un tiers des prêts aux entreprises vont aux petites et moyennes entreprises

La part des instruments financiers utilisés par les petites et moyennes entreprises, qui représentent 99,8 pour cent des entreprises en Turquie, correspond à environ un tiers du total des prêts aux entreprises. Affirmant que le taux est faible par rapport à la taille du marché, les experts disent que derrière cette situation se cachent des insuffisances dans la gestion des risques financiers.

Les petites et moyennes entreprises (PME) représentent une partie importante du monde des affaires en Turquie. Selon une enquête menée par KOSGEB, l’Union des chambres et des bourses de commerce de Turquie et l’Institut turc de statistique, les petites et moyennes entreprises représentent 99,8 % de toutes les entreprises de notre pays. Le chiffre d’affaires des petites et moyennes entreprises, qui représentent 72 % de l’emploi, correspond à près de la moitié (49,4 %) du chiffre d’affaires total des entreprises en Turquie.

D’autre part, selon le rapport de l’Organisation de coopération économique et de financement du développement des petites et moyennes entreprises et des entrepreneurs en 2022, la part des prêts utilisés par les PME dans le total des prêts aux entreprises est de 30,8 %. Sur la base de ces données, la société technologique Nef Solution a annoncé le lancement d’une plateforme de gestion des risques appelée Fincheckup.ai afin que les PME en particulier puissent mieux utiliser les instruments financiers et atteindre une dynamique de croissance durable.

Derya Sarıkayalar, partenaire en stratégie commerciale de Fincheckup.ai, a partagé son point de vue sur le sujet et a déclaré : « Lorsque nous lisons les données, nous constatons que les PME ont des difficultés à accéder aux prêts et aux instruments et ressources financiers similaires, bien que leur impact sur l’économie et l’emploi de nos pays est assez élevé. Nous pensons que derrière cela se cachent des données financières malsaines d’entreprises qui ne peuvent pas allouer de budget pour des systèmes de gestion financière coûteux. Fincheckup.ai est une plateforme de gestion des risques conçue pour les PME afin de créer un cadre financier durable, d’acquérir un avantage concurrentiel et d’anticiper les risques et les situations de réussite. ”

DÉMOCRATISATION DES DONNÉES FINANCIÈRES

Soulignant que l’incapacité des dirigeants à avoir une connaissance suffisante des données financières de l’entreprise et les erreurs commises dans les états financiers sont des facteurs qui rendent difficile l’accès des PME aux instruments financiers tels que les prêts, Derya Sarıkayalar a déclaré : « Tout cela se traduit par une insuffisance de capital, une détérioration de la trésorerie l’équilibre et l’incapacité à parvenir à une croissance durable. S’il n’intervient pas, les PME risquent même de faire faillite. Il est possible de tirer parti de la gestion stratégique des risques financiers et des systèmes d’alerte précoce en utilisant des outils de gestion des risques financiers pour éliminer les mauvais scénarios en période d’incertitude économique mondiale. La plateforme de gestion des risques financiers de bout en bout Fincheckup.ai, en fusionnant l’ingénierie financière et la science statistique, vise à permettre aux PME de détecter les risques et les succès grâce à des systèmes d’alerte précoce, d’améliorer la gestion de trésorerie, de créer un cadre financier durable et de démocratiser les données financières. ”

LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES PEUVENT AUSSI BÉNÉFICIER

Attirant l’attention sur le fait que l’application a été développée avec des milliers d’algorithmes intelligents, Derya Sarıkayalar a déclaré : “Grâce à la structure de notation et aux rapports d’analyse financière du système, les PME peuvent obtenir des résultats liés à la perception des risques et à la perspective des institutions financières en quelques minutes. . Les entreprises peuvent également suivre les situations à risque de leur secteur grâce à des rapports comparatifs. Les institutions financières au service des PME peuvent également analyser rapidement les risques financiers de leurs clients sollicitant des prêts via le système. De cette manière, les besoins de crédit des petites et moyennes entreprises sont satisfaits plus rapidement et l’accès aux instruments financiers devient plus facile. »

« NOUS VOULONS CONTRIBUER À LA LITTÉRATURE FINANCIÈRE DES PME »

Soulignant qu’elle se positionne comme une entreprise de technologie financière fournissant des services de formation financière numérique dans le secteur, la partenaire en stratégie commerciale Fincheckup.ai Derya Sarıkayalar a conclu ses évaluations par les mots suivants : « Nous agissons comme un pont entre les PME et les institutions financières. Notre objectif est d’identifier correctement les risques et de déterminer facilement les besoins des deux parties et de raccourcir le chemin vers les résultats dans le financement des petites et moyennes entreprises. Renforcer l’écosystème en augmentant la transparence des données entre les institutions financières et les PME et démocratiser le reporting financier, tout en faisant avancer la littératie financière des PME, font partie de nos objectifs. »

Leave a Comment