Istanbul a accueilli les autorités mondiales de transport public !

  • Date de sortie

    15/06/2022

  • S’abonner
  • Partager

Istanbul a accueilli les autorités mondiales de transport public !

Organisée par l’Union Internationale des Transports Publics (UITP), avec la participation de plus de 300 représentants d’ONG, d’universitaires et de plateformes internationales, la conférence de l’UITP qui s’est tenue sur le thème « Financière, commerciale et continuité des affaires après la pandémie de la région eurasienne » est l’une des les branches de la municipalité métropolitaine d’Istanbul (IMM) Il s’est tenu à Istanbul, organisé par Metro Istanbul.
Le plus grand opérateur de système ferroviaire urbain de Turquie, Metro Istanbul, a accueilli une conférence de l’UITP, à laquelle ont participé des représentants du secteur international des transports publics, des ONG, des universitaires et des plateformes internationales. Discours introductifs de la conférence sur “La continuité financière, commerciale et commerciale après la pandémie dans la région eurasienne”, qui s’est tenue avec plus de 300 participants ; La réunion a été organisée par le directeur général du métro d’Istanbul Özgür Soy, le secrétaire général de l’UITP Mohamed Mezghani et le secrétaire général adjoint de l’İBB Buğra Gökce.

“Nous œuvrons pour faire du rail la colonne vertébrale des transports”
Déclarant qu’Istanbul, qui est un pont entre les continents, reflète son expérience passée dans les transports publics et est considérée comme une référence dans le monde avec de nombreuses applications qui façonnent l’avenir, le secrétaire général adjoint de l’İBB, Buğra Gökce, a déclaré : “Alors que le nombre total de déplacements quotidiens dans Istanbul est d’environ 12 millions, les systèmes ferroviaires ont une base quotidienne. Le nombre de voyages a dépassé les 3 millions. Comme l’a déclaré notre président Ekrem İmamoğlu dans sa vision du grand changement des systèmes ferroviaires, nous travaillons à faire des systèmes ferroviaires l’épine dorsale du transport à Istanbul. Avec les nouveaux investissements dans le système ferroviaire que nous avons réalisés en tant qu’İBB et les lignes que nous reprendrons du ministère des Transports et des Infrastructures en payant sur notre budget, le nombre de trajets des systèmes ferroviaires atteindra 6 millions par jour. Nous concevons et développons des véhicules de transport avec des pneus en caoutchouc et le transport maritime de manière à alimenter et compléter les systèmes ferroviaires. Alors que les lignes de minibus et de bus seront révisées pour alimenter les lignes de métro et de système ferroviaire, les minibus et les minibus de taxi seront inclus dans l’intégration d’Istanbulkarta, ce qui les rendra plus efficients et efficaces. Nos concitoyens pourront voyager avec ces véhicules sans interruption grâce à des billets électroniques. De plus, bien qu’Istanbul soit une ville maritime, la part du transport maritime dans les transports publics est faible. Pour augmenter cela; Le système comprendra de nouvelles lignes de transport public et de ferry intégrées aux systèmes de transport terrestre et ferroviaire, ainsi que de nouveaux véhicules maritimes économiques et rapides. En outre, le nombre de taxis sera augmenté pour rendre au moins 500 des 5 000 taxis nécessaires à Istanbul adaptés à l’accès des personnes handicapées.

« Nous visons le 0 carbone dans les transports en commun »
Déclarant que le plan de mobilité urbaine durable (SKHP) préparé par l’IMM est le premier non seulement en Turquie mais aussi dans le monde, Buğra Gökce a déclaré : « Istanbul est parmi les villes les plus touchées par la crise climatique projetée. Afin de prendre des mesures à cet égard, les gouvernements centraux et locaux ont un travail important dans le domaine des transports publics, ainsi que dans tous les domaines. Dans le cadre du plan d’action sur le changement climatique de l’IMM, l’objectif est d’augmenter le taux d’utilisation du système ferroviaire à 47 % en 2040. Il vise à réduire les émissions de carbone de 60 % en 2040 et de 0 émission de carbone dans les transports publics en 2050 en convertissant les bus et minibus, qui font partie des modes de transport public à roues en caoutchouc, en véhicules hybrides et enfin électriques.

“IMM subventionne les transports publics pendant la pandémie”
Rappelant qu’il y a eu une période de perte allant jusqu’à 90 % du nombre de passagers à Istanbul en raison de la pandémie, Gökce a déclaré : « Néanmoins, tous les vols de transport public ont été opérés conformément aux décisions du gouvernement central, en tenant compte des conditions épidémiques. Au cours de ce processus, alors que les dépenses du secteur des transports publics augmentaient, les revenus des passagers diminuaient considérablement. Pendant l’épidémie à travers le monde, les autorités centrales ont maintenu à flot les opérateurs de transports publics en les subventionnant. A Istanbul, l’IMM a fourni cette subvention sur fonds propres. »

“Les transports en commun sont le mode de transport le plus efficace”
Le secrétaire général de l’UITP, Mohamed Mezghani, a déclaré qu’Istanbul est une ville connue pour le développement des transports publics, et a attiré l’attention sur l’émergence de nouvelles priorités pour la mobilité urbaine, les acteurs des transports publics et les décideurs politiques en cas de pandémie. Déclarant que les problèmes climatiques et pétroliers ont fait des transports publics une partie importante de la solution, Mezghani a déclaré : « Pas seulement en termes d’émissions de carbone et d’énergie ; En termes de sécurité, d’inclusion sociale, de mobilité qu’il apporte à l’économie, à l’emploi et à la santé, le transport public est le mode de transport le plus efficace. Il est extrêmement important de passer des véhicules individuels aux transports en commun, notamment pour réduire les importations d’énergie. Mezghani a déclaré que l’objectif principal de l’UITP était d’améliorer les transports publics et de créer de la valeur pour les villes, les membres, les parties prenantes et l’environnement.

“Nous avons assuré un service ininterrompu même en fermeture complète pendant la période épidémique”
Ozgur Soy, PDG d’Istanbul Metro, a déclaré qu’Istanbul, avec plus de 16 millions d’habitants, est une ville spéciale avec sa diversité de modes de transport ainsi que la connexion des deux côtés. Notant que le processus pandémique, qui a profondément affecté le monde entier, a également créé des effets étonnants dans le domaine des transports publics, le PDG Soy a déclaré: «Pendant la période où les gens étaient appelés à« rester chez eux »pour protéger leur santé, il y avait à une grave réduction des transports publics en Turquie ainsi que dans le monde. Parce que les gens travaillent à domicile ou se tournent vers des véhicules de transport individuels, nous, comme Metro Istanbul, avons eu notre part de ce déclin, et nous avons connu une perte de 90 % de passagers de temps en temps tout au long du processus. Mais nous avons continué à fournir des services ininterrompus afin de ne pas victimiser nos citoyens travaillant dans certains secteurs, en particulier la chaîne d’approvisionnement et les travailleurs de la santé.
Le processus de pandémie a été un processus très exigeant, tant sur le plan organisationnel que financier. En tant que plus grand opérateur de système ferroviaire en Turquie, nous transportons tous les autres passagers voyageant par chemin de fer dans notre pays. Cette situation a entraîné de grandes responsabilités avec la pandémie. Comme vous le savez, le premier cas de Covid-19 en Turquie a été constaté à la mi-mars. Cependant, nous avons commencé de manière proactive à prendre des mesures pour lutter contre l’épidémie en février 2020. Grâce à notre capacité opérationnelle, nous avons mené à bien le processus épidémique en agissant de manière prévisible et rapide. »

“Nous continuons d’employer malgré la pandémie”
Rappelant qu’en tant que Metro Istanbul, ils rassemblent les gens dans les zones métropolitaines avec des activités pour lesquelles ils ne peuvent pas créer de temps dans l’agitation quotidienne, Özgür Soy a déclaré : « Nous travaillons à transformer le métro en un espace de vie et que les gens d’Istanbul voyagent en métro. sans se séparer de la vie. Nous avons travaillé jour et nuit pour élever la barre de la satisfaction des passagers sans aucune justification. En conséquence, nous avons atteint le taux de satisfaction le plus élevé de tous les temps, avec les votes des résidents d’Istanbul lors de l’enquête de satisfaction client de COMET, à laquelle nous participons en tant qu’entreprise depuis 2014. Malgré toutes ces négativités, nous avons continué à embaucher en ouvrant 3 nouvelles lignes depuis le début de la pandémie. Bien que nous ayons utilisé divers instruments pour tenter de trouver des solutions aux dilemmes financiers auxquels notre entreprise est confrontée, nous n’avons pas connu de perturbation dans le paiement de nos employés.

“Notre prix unitaire de l’électricité est facturé au plus haut niveau”
Özgür Soy, qui a de nouveau mis l’accent sur l’économie alors que la pandémie perdait de son élan, a déclaré : « L’augmentation des coûts causée par la hausse des prix de l’énergie dans notre pays a créé de sérieux risques en termes de durabilité de notre entreprise. Étonnamment et malheureusement, nous servons le public, mais nous avons le prix unitaire de l’électricité le plus élevé de Turquie. Malheureusement, alors que les gouvernements centraux de nombreux pays à travers le monde apportent un grand soutien au secteur des transports publics, nous essayons de survivre avec des mesures d’austérité et le soutien de nos municipalités. » Il a dit.

“Nous sommes dans les quatre derniers pour les Sommets UITP 2025 et 2027.”
Informant que l’UITP organise le Sommet de l’UITP, qui est une organisation de classe mondiale tous les deux ans, en plus des réunions régionales, Soy a déclaré : Je suis fier d’annoncer que nous nous sommes qualifiés pour les quatre derniers. . Nous pensons qu’Istanbul conviendra à cette organisation dans laquelle nous avons concouru à Genève, Hambourg et Vienne. Je voudrais que vous sachiez que nous serons heureux de vous accueillir aux Sommets UITP 2025 et 2027.
Après les discours d’introduction, lors d’un panel organisé avec la participation du secrétaire général adjoint de l’IMM, Pelin Alpkökin, du chef du département des transports de l’IMM, Utku Cihan, du directeur général d’Istanbul City Lines, Sinem Dedetaş ;

  • Les transports publics dans la période après la pandémie,
  • Innover pour un transport durable,
  • Ressources financières dans les transports publics
  • De la crise à l’opportunité : Des questions juridiques, institutionnelles et administratives de structure ont été débattues par des représentants du secteur des transports publics de différentes villes du monde.

Toutes les nouvelles

Le métro d’Istanbul accueillera les entreprises mondiales de transport public !

En tant que Metro Istanbul, l’une des succursales de la municipalité d’Istanbul (IMM); 15 juin Collectivités locales, ONG, universitaires…

Suite

Leave a Comment