Annonce du ministre Soylu ! “Nous organiserons un exercice en Turquie en septembre”

L'”Exercice d’alerte aux risques d’inondation et d’urgence” a été mené par la Présidence de la gestion des catastrophes et des urgences (AFAD) dans le ruisseau Fol, qui traverse le centre du district de Vakıfkebir à Trabzon. Süleyman Soylu, président de l’AFAD Yunus Sezer, gouverneur de Trabzon ğluİsmail Il s’est levé et a été suivi par de nombreux officiels.

L’exercice a impliqué 1 400 membres du personnel composés de 25 groupes de travail sur les catastrophes, 11 administrations provinciales de l’AFAD, 36 ONG nationales, des volontaires de l’AFAD et des équipes de soutien locales dans le cadre du Plan turc d’intervention en cas de catastrophe (TAMP). Au total, 300 véhicules ont pris part à l’exercice, dont 248 terrestres, 4 aériens et 10 navals. Les citoyens vulnérables ont été avertis par e-AFAD, AFAD SMS et le système central d’annonce en intégrant le système de diffusion d’informations (HAY) développé par l’AFAD et l’ASELSAN dans le système d’alerte précoce de l’administration régionale DSI 22 sur les inondations et les risques d’inondation pouvant survenir dans le Région. En plus du système qui a été mis en œuvre et testé pour la première fois en Turquie, des travaux d’exploration ont été effectués dans le ruisseau après la crue représentative du ruisseau Fol. En plus de la recherche et du sauvetage du véhicule tombé dans le ruisseau, les personnes capturées dans l’installation ont été descendues en téléphérique et les blessés ont été évacués du côté du ruisseau. Une opération de recherche a été menée avec l’appui d’hélicoptères depuis les airs.

Faisant des déclarations aux journalistes après l’exercice, le ministre de l’Intérieur Süleyman a rappelé à Soylu que 2022 avait été déclarée l’année des exercices contre les catastrophes. Le ministre Soylu a déclaré qu’il essayait de participer à de nombreux exercices importants sur divers sujets et a déclaré: “Nous menons actuellement un exercice d’inondation et de débordement à Fol Creek à Vakfikebir et dans le cadre de cet exercice d’inondation et de débordement, nous menons de nombreux exercices de recherche et sauvetage pour transfert vers des refuges et des centres de collecte . Nous menons cet exercice avec 1 400 personnes et 300 véhicules, dont des avions et des véhicules navals », a-t-il déclaré.

Le ministre Soylu a souligné que le pays a fait face à de nombreuses catastrophes au cours des 2 dernières années et a déclaré : « Au cours des 2 dernières années, cela a commencé à Elazığu, Malatya, s’est poursuivi à Giresun Dereli, Rize, puis à Artvin, Arhavi, puis à Izmir. Nous sommes un pays qui a connu de nombreuses catastrophes différentes les unes après les autres, qui se sont poursuivies avec le tremblement de terre, se sont poursuivies à Van Başkale, suivies d’incendies de forêt à Muğla et Antalya, et se sont poursuivies à Kastamon, Sinop et Bartın. Hier, nous avons été confrontés à une inondation dans un village du centre de Karsa, à Ağrı, ce soir. Trois de nos citoyens, dont deux enfants, ont perdu la vie. Que Dieu lui fasse miséricorde”, a-t-il dit.

AW635324_14

“LE SYSTÈME D’AVERTISSEMENT ET D’ALARME EST UN NOUVEAU SYSTÈME UTILISÉ ICI POUR LA PREMIÈRE FOIS”

Donnant des informations sur l’exercice, le ministre Süleyman Soylu a déclaré : « Cet exercice a ses propres caractéristiques, c’est-à-dire qu’il a les premières. Un exercice d’alerte précoce aux crues est organisé pour la première fois. C’est pourquoi nous avons mis en place ici un système d’alerte précoce. Dans ce système d’alerte précoce, il est automatiquement transmis à tous nos citoyens à partir des haut-parleurs municipaux et des haut-parleurs des mosquées concernées, en tant que système, avec un système proposé par Météorologie et DSI. Le système d’avertissement et d’alarme est un nouveau système utilisé ici pour la première fois. L’alarme et le système d’avertissement sonore sont des systèmes automatiques. De plus, pour la première fois dans l’exercice d’inondation, le système de nouvelles et de diffusion informe toutes les organisations intéressées, en particulier les informations obtenues de la DSI et de la Météorologie, ainsi que les informations fournies par l’AFAD, sur ce à quoi nous sommes confrontés. Voici un autre système utilisé pour la première fois. Vous savez, vous pouvez envoyer un message en tant que SMS, mais c’est la première fois que nous envoyons un message en tant que CMAS. Nous avons donc envoyé un message mobile et l’avons évalué ici. Par conséquent, nous avons évalué le message CMAS. Nous l’avons encore fait à Kağıthane, nous avons une application e-AFAD qui peut être téléchargée sur les téléphones. Nous l’appelons ainsi ici aussi. En d’autres termes, nous essayons à nouveau le processus d’accès au 112 via e-AFAD et de savoir où il se trouve, et le processus qui peut être formé avec l’aide de nos organisations UMKE qui s’y rendront. Encore une fois, pour la première fois, avec l’AFAD, nous présentons des panneaux de signalisation et des panneaux indiquant comment se rendre aux cours d’eau et aux routes lorsque nous risquons une catastrophe, c’est-à-dire des inondations, jusqu’au lieu de rassemblement. »

AW635324_13

“LE RISQUE D’EXPOSITION AUX CATASTROPHES TURQUES AUGMENTE DE 11,81 À 12,57”

Notant que le risque d’exposition de la Turquie aux catastrophes naturelles est également mesuré par une étude mondiale, le ministre Soylu a poursuivi son discours comme suit :

“Ce risque est passé de 11,81 à 12,57 pour la Turquie. En d’autres termes, le risque de faire face à des catastrophes naturelles en tant que pays a augmenté. C’est le premier, et le second est le ratio qui mesure la capacité des pays à faire face aux effets négatifs des catastrophes naturelles et à s’adapter après les catastrophes. Ce taux est décrit comme une faille de sécurité. Tous les pays ont leurs faiblesses en matière de sécurité. Notre vulnérabilité a également diminué de 45,57 à 40,65. Nous sommes donc passés de moyen à faible en termes de vulnérabilité. Qu’est-ce que cela signifie, ces exercices et formations, laissez-moi vous dire que dans les catastrophes que nous avons rencontrées au cours des 2 dernières années, 60 000 maisons ont été identifiées qui sont endommagées et doivent être démolies et leurs plans ont été élaborés. Actuellement, 47 000 ont été achevés et livrés. Tout cela a également été mesuré, y compris les travaux d’aménagement paysager que vous voyez dans ces cours d’eau, et les travaux de réhabilitation, y compris les remblais réalisés au-dessus du ruisseau, ainsi que les transformations urbaines. En d’autres termes, la vulnérabilité est passée de moyenne à faible, mais le risque de catastrophe naturelle est passé de faible à moyen, de 11,81 à 12,57. Nous ferons de nombreux exercices cette année. Nous essaierons de participer à de nombreux exercices thématiques. Nous organiserons un exercice pour la Turquie en septembre. Il s’agit d’un exercice annuel, en particulier dans les pays touchés par des tremblements de terre et des catastrophes, dont le Japon. Dans cet exercice, nous le ferons pour tout notre pays et nous espérons terminer 53 402 exercices d’ici la fin de cette année. »

Après l’exercice, le ministre Süleyman Soylu a quitté le district de Vakıfkebir pour le district d’Ortahisar.

UAV

CLIQUEZ POUR RETOURNER À LA PAGE D’ACCUEIL
“Je vais laver l’hôpital sur ta tête” Il a jeté sa chaise par terre, a fait un gâchis
Le fils du propriétaire assassiné a parlé !  Accusations choquantesLe fils du propriétaire assassiné a parlé ! Accusations choquantes
Félicitations à Erdogan, dur d'aller en Grèce ! Félicitations à Erdogan, dur d’aller en Grèce ! “Jouet pour nous”

Leave a Comment