“Nous savons que notre taupe est vieille, mais elle n’est ni cassée ni dangereuse”

Alors que le port de ferry de la ville d’akardak dans le district de Lapseki à akanakkale a été fermé en raison de l’expiration du permis d’utilisation, les services de ferry entre Çardak et Gelibolu ont cessé.


288



Le maire de Cardak, Metin Semerci, et le directeur général de GELÇAR, Suat Berinbe, ont fait des déclarations à ce sujet.
La fermeture du port de ferry de Çardak par l’autorité portuaire d’akanakkale en raison de l’expiration de son permis d’utilisation est l’une des questions à l’ordre du jour de la ville. La fermeture du port a stoppé le trafic de ferry sur la ligne Çardak-Gallibolu, tandis que le transport maritime ne peut être assuré que par des services de ferry sur la ligne Lapseki-Gallibolu.
le maire de Chardak Metin Semerci, qui a fait des déclarations sur la fermeture du port des ferries ; «Les permis de travail sont délivrés pour un an pour les ports, y compris les quais de ferry de Gallipoli et Çanakkale, qui appartiennent à la Gestaş, comme le port de ferry de Çardak. Nous avons soumis une demande au ministère des transports et des infrastructures d’Ankara, la direction générale des chantiers navals et des bâtiments côtiers le 12 avril 2022. pour obtenir les autorisations nécessaires. Ministère; Il a chargé l’autorité portuaire de Çanakkale d’effectuer les contrôles et inspections nécessaires, et le 31.05.2022. est venu à notre quai, toutes sortes de contrôles et d’inspections ont été passés avec succès et Ankara a été envoyé au ministère pour approbation avec ses commentaires positifs. Notre taupe pour l’instant; Comme il n’y avait pas de lettre positive ou négative du ministère, l’autorité portuaire de Çanakkale l’a temporairement fermé pour des travaux de précaution. Nous savons que notre grain de beauté est vieux, mais il n’est ni faible ni précaire. Il n’y a aucun rapport à ce sujet. Nous sommes conscients du sérieux et de l’importance vitale de notre travail.

“JE NE PENSE JAMAIS QUE LE GAT CONTINUERA À ÊTRE FERMÉ”
Je voudrais donner de brèves informations sur la restauration de l’échafaudage. Dans le cadre de la reconstruction du port, nous avons déposé nos projets au Ministère le 5 novembre 2020. avec le consentement de toutes les institutions compétentes et nous attendons le consentement. Après avoir obtenu les approbations nécessaires, la construction de l’échafaudage débutera dans les plus brefs délais. Environ 100 citoyens travaillent sur la ligne Gallipoli-Çardak, y compris les navires et les quais. C’est une énorme source d’emplois pour la région. Nous ne pensons jamais que la jetée sera définitivement fermée, nous pensons que nous obtiendrons un permis de travail dès que possible et commencerons à travailler immédiatement. »

« NOUS ESSAYONS DE RÉSOUDRE LA CRISE AU PLUS VITE POSSIBLE »
Berinbe, PDG de GELÇAR, qui assure le transport maritime vers la ville de Gelibolu et la ville de Çardak dans le district de Lapseki des Dardanelles, a également fait une déclaration et a déclaré qu’ils essayaient de résoudre la crise au plus vite. Berinbe, directeur général de GELÇAR, a déclaré que la municipalité de Çardak, la société qui gère le port, le 12.04.2022. a déposé une demande auprès du ministère des Transports et des Infrastructures, la Direction générale des chantiers navals et des bâtiments côtiers, qui assure le transport maritime vers la ville. Gallipoli et la ville de Çardak dans le district de Lapseki dans les Dardanelles. Dans une déclaration écrite, il a prononcé les phrases suivantes ; “Le port de ferry Çardak, ainsi que d’autres ports de ferry (Gelibolu, Lapseki, Eceabat, Çanakkale et Kilitbahir, etc.) appartenant à GESTAŞ, poursuit ses activités avec un permis de travail temporaire délivré chaque année. Comme le port de ferry de Çardak n’a pas pu être reconstruit pendant la période d’autorisation, il a été temporairement fermé à l’usage de l’autorité portuaire de Çanakkale par mesure de précaution. Il n’y a pas de situation permanente. la municipalité de Çardak, qui est la société d’exploitation du port de Çardak ; Il a déposé une requête auprès du ministère des transports et des infrastructures auprès de la direction générale des chantiers navals et des équipements côtiers le 12 avril 2022. pour obtenir un permis de travail. L’application n’était pas en retard. Ministère; Il a chargé l’autorité portuaire d’akanakkale d’effectuer les contrôles et inspections nécessaires. Notre port Çardak a été mesuré avec succès par l’autorité portuaire d’akanakkale le 31.05.2022. Autorité portuaire d’Akanakkale ; a envoyé positivement un rapport au Ministère des Transports et des Infrastructures, la Direction Générale des Chantiers Navals et des Bâtiments Côtiers, en vue de la délivrance d’un permis d’utilisation. Malheureusement, notre permis d’affaires du ministère n’est pas encore arrivé. Avec notre maire Çardak, nous essayons de résoudre la crise le plus rapidement possible grâce à un contact constant avec les responsables au niveau du directeur général du ministère et nos politiciens d’akanakkale qui attendent nos documents. Je ne pense pas que nos politiciens et l’Etat accepteront le chômage de près de 100 de nos salariés avant les vacances. Nous informerons le public plus en détail en fonction de la réponse du ministère. »

Mustafa SUICMEZ

Leave a Comment