Il est de retour… Cinquième victoire de Bora Hođa !

EGEDESONSÖZ – Tout en continuant en tant que directeur adjoint du lycée İzmir Atatürk, Egitm Senli Bora Cangüloğlu, qui a été licencié pour s’être opposé à l’enseignement de l’école aux organisations TÜGVA, a été réintégré par décision de justice. Le deuxième tribunal administratif d’Izmir a décidé que Bora Cangüloğlu, qui a été relevée de ses fonctions de directrice adjointe et nommée enseignante à plein temps, reprendra son travail. Conseil exécutif de la branche de l’éducation no. 1 Saint-Izmir a publié un communiqué de presse et a déclaré qu’il continuerait à lutter contre le harcèlement des enseignants.

“CE N’ÉTAIT PAS UN PROBLÈME SIMPLE”
Le communiqué de presse du syndicat contenait les points de vue suivants :

“Nous sommes arrivés à la fin d’une autre année universitaire. Des millions de nos étudiants ont reçu des livrets et ont transpiré au LGS et aux examens universitaires. Des centaines de milliers de nos enseignants et éducateurs ont travaillé dur toute l’année sur ce chemin. Il a travaillé dur. Education Sen, véritable union de tous les éducateurs qui luttent sans relâche pour une éducation laïque, démocratique et scientifique, poursuit et poursuivra son véritable combat sans interruption. Nous savons qu’à la fin, ceux qui s’opposent à la loi, à la justice, à la vie humaine gagnent. Mais les défenseurs et les praticiens de l’injustice et de l’injustice, et ceux qui les taisent, sont condamnés.

Alors qu’il travaillait comme directeur adjoint au lycée İzmir Konak Atatürk, la suppression de la Direction générale de l’enseignement secondaire à partir du 19.09.2021. Agrément du Ministre du 10 avril 2018. 7331292, via le module de l’école du projet MEBBİS Dans une déclaration aux médias que nous avons faite le 11 octobre 2021 en raison de pratiques déloyales et illégales envers notre membre Bori CANGÜLOĞL, qui a été nommé enseignant à Izmir par l’administration provinciale métropolitaine de l’éducation publique par arrêté du 10.4.2021 et le numéro 106448 conformément à l’approbation Nous avons déclaré que cette mentalité est clairement visible, que nous ne nous y attendrons pas et que nous nous battrons pour ce qui doit arriver. ”

ÉMIS POUR LA 5ÈME FOIS
Il y a huit mois, aux dépens des victimes de centaines de nos diplômés qui se préparaient à l’examen universitaire au milieu de l’année scolaire, il y a 8 mois, l’une des écoles les plus enracinées d’Izmir et de Turquie, le lycée İzmir Atatürk, a été injustement et illégalement licencié et exilé, et notre directeur adjoint, Bora Cangüloğlu, retourne au travail et à l’école sur décision de justice.

Le procès que nous avons intenté pour poursuites administratives arbitraires et la destitution du ministère de l’Éducation publique, qui a été repris par des sectes, des communautés, des structures religieuses, des formations et des fondations, et bien sûr des syndicats amis, a de nouveau été positif. Nous avons de nouveau gagné la bataille juridique que nous avons livrée, et notre ami le 2e tribunal administratif d’Izmir, par sa décision numéro : 2021/1766 Numéro de décision : 2022/1007, « avec des raisons générales objectives qui peuvent être considérées comme raisonnables et justifiées en termes de Les exigences de publicité d’intérêts et de services, étant entendu que spécifiques, subjectives (omission, discipline, insuffisance de la branche, etc.) ne peuvent mettre en évidence des raisons précises légalement acceptables, il n’y a pas eu respect de la loi et des règlements dans le cas “et décidé d’annuler l’action.

Nous déclarons par la présente que nous considérerons le jour de l’investiture de notre ami comme une nouvelle étape dans notre lutte contre l’injustice, l’illégalité et l’arbitraire. Nous sommes déterminés à mettre fin à la période d’impunité et d’irresponsabilité des pro-managers despotiques qui prennent arbitrairement des décisions par complaisance et harcèlent leurs employés.

Malgré toutes les pratiques arbitraires, malgré toutes les pressions, notre organisation s’est renforcée cette année académique avec la participation de centaines de nos amis de notre branche. Notre syndicat et notre lutte continueront à grandir et nous continuerons à lutter plus efficacement contre les non-qualifiés, les nommés, la corruption, les pressions anti-démocratiques et les structures, groupes, formations et fondations religieuses qui tentent de s’emparer de l’éducation dans le domaine de l’éducation. l’éducation dans la période à venir, à partir d’aujourd’hui, et nous leur demanderons des comptes devant la loi. Nous déclarons.”

Leave a Comment