Une taxe de 25% sur les banques devient permanente

Huseyin GOKCE – Canan SAKARYA

Le parti AK a présenté un projet de loi au parlement qui a augmenté la pension minimale à 3 000 lires, a augmenté les fonds à transférer au KGF de 50 milliards de lires à 100 milliards de lires et a fourni 3 600 indicateurs supplémentaires aux fonctionnaires. La proposition introduit également une disposition de la nature de l’amnistie zonale.

Dans les bâtiments construits avant le 31 décembre 2021, la condition d’obtention d’une licence d’abonnement et de production d’électricité et d’eau selon la licence est supprimée. En modifiant le Règlement pour augmenter le taux de l’impôt sur le revenu des sociétés à 25 % pour 2023, ce taux devient permanent.

La proposition, composée d’un total de 57 articles, devrait être adoptée avant la pause de la Grande Assemblée nationale de Turquie.

Certains des règlements édictés par le projet de loi sont les suivants :

La pension minimum est passée de 2 500 lires à 3 000 lires

Les cautionnements émis par les compagnies d’assurances dans le cadre de l’assurance garantie peuvent être acceptés comme garantie dans l’application de la loi n°. 6183 sur la procédure de recouvrement des créances publiques.

Le projet de loi réorganise des indicateurs supplémentaires pour les agents publics. Des améliorations sont apportées aux salaires du personnel du Département des services de l’administration publique. Un paiement supplémentaire de 1 200 TL sera versé chaque mois à ceux qui ont un diplôme d’études secondaires ou une éducation équivalente et qui n’ont pas droit à une prestation de retraite officielle, parmi les policiers qui reçoivent une pension ou une pension d’invalidité régulière au personnel inclus dans le classe des services de sécurité.

L’arrangement qu’Erdogan a dit à propos du salaire a été conclu

Suite à la discussion sur l’augmentation du salaire du président Tayyip Erdoğan, qui est incluse dans le budget supplémentaire à un taux de 40,4 % et qui affectera également le président à la retraite et les députés à la retraite, et la demande du président Erdoğan de supprimer cette allocation du budget supplémentaire, un nouveau règlement avec une facture pour les sacs. En conséquence, il est garanti que les transactions de retraite de la présidence de la Grande Assemblée nationale de Turquie, du vice-président, du ministère ou des membres de la Grande Assemblée nationale de Turquie (9000) sont basées sur un nombre supplémentaire d’indicateurs.

Chiffres d’indicateurs supplémentaires des agents publics conformément à la loi 657, des officiers et des sous-officiers conformément à la loi no. Les chiffres des indicateurs sont redéfinis en tenant compte de la hiérarchie, des classes de service, du statut éducatif et des diplômes. Un décret selon lequel les maires peuvent utiliser la rémunération pour le bureau, la représentation et le devoir est inclus dans le projet de loi.

Article sur la lutte contre l’évasion fiscale

L’article 25 de la proposition confère une autorité spéciale au ministère du Trésor et des Finances pour fournir des données sur les utilisateurs réels. Au sein de cette autorité, le ministère pourra imposer des sanctions différentes de celles existantes pour ceux qui ne respectent pas leurs obligations. L’exposé des motifs précise que ce changement fait partie des normes fixées par l’OCDE dans le cadre de la lutte contre l’évasion fiscale.

Utilisateur réel ; Il est défini comme « une ou plusieurs personnes physiques contrôlant une personne physique, une personne morale ou des entités sans personnalité morale pour le compte desquelles des opérations sont effectuées ou qui sont l’utilisateur final du compte ou des opérations leur appartenant ».

La pénalité pour non-paiement passe de 240 lires à 1000 lires

La proposition apporte une augmentation des sanctions prévues pour le non-respect de l’ordre correct de la loi sur la procédure fiscale no. 213. En conséquence, la pénalité pour non-présentation de documents tels que certificats et factures est portée de 240 lires à 1 000 lires.

Dans ce contexte, l’amende pour irrégularités spéciales de 12 000 lires est portée à 50 000 lires et le montant maximum de l’amende pouvant être infligée par an est porté de 120 000 lires à 500 000 lires.

De plus, afin d’assurer la sécurité fiscale dans le commerce électronique, les sanctions à imposer à ceux qui ne respectent pas les obligations prévues par le VUK seront appliquées comme des sanctions 3 fois plus élevées liées au document.

Le ministère de la Culture et du Tourisme a la possibilité de louer des installations et des véhicules pour les services relevant de sa compétence et d’utiliser des fonds de roulement pour l’achat de biens et de services.

La modification de la loi sur l’enseignement supérieur crée des personnels spécialisés postdoctoraux pour travailler dans des projets de R&D, d’innovation ou de conception.

L’obligation de passer l’examen pour les étudiants en droit qui obtiendront leur diplôme avant 2024 est supprimée

Pour ceux qui ont obtenu leur diplôme avant le 31 mars 2024, les conditions pour l’examen d’entrée à la profession d’avocat et les examens pour juges et procureurs, qui sont passés par les étudiants en droit, ne seront pas exigées.

Prolongation des contrats pour les installations de tourisme d’hiver

La proposition prévoit la possibilité de prolonger la durée du bail sur les contrats de location conclus par le ministère de l’Agriculture et des Forêts pour les besoins de fonctionnement journalier et mécanique dans les centres de tourisme d’hiver, à condition qu’ils n’engagent pas de poursuites.

Facilité d’accueil des partis politiques

L’article 36 supprime l’obligation de délivrer des attestations de revenus et de perception dans le cas où les revenus des partis politiques sont perçus par l’intermédiaire des banques et des médias électroniques.

Pour les constructions réalisées avant le 31 décembre 2021 vient une amnistie de zone

L’article 37 du projet de loi modifie la loi sur l’aménagement du territoire no. 3194. Afin de réduire les usages illégaux, le délai de souscription temporaire d’électricité et d’eau aux immeubles ayant reçu un permis de construire mais n’ayant pas reçu de permis d’utilisation est prorogé. Autrement dit, d’ici le 1er juillet 2022, ils pourront souscrire à ce qui a été fait dans cette mesure.

La réglementation la plus importante émise par l’article est que le permis de construction (construction) lié à la souscription d’électricité et d’eau a été obtenu et que pour les bâtiments construits jusqu’au 31 décembre 2021, la condition qu’ils aient été construits en conséquence ne sera pas requise. Autrement dit, une nouvelle amnistie est apportée aux immeubles dans cette situation.

Les fonds du KGF atteignent 100 milliards de lires

L’article 40 du règlement porte le montant des fonds transférés aux institutions de garantie de crédit de 50 à 100 milliards de livres sterling. L’exposé des motifs de l’article indique que les limites de garantie ont été largement utilisées, et il a été noté qu’il y a eu une augmentation pour offrir de nouvelles possibilités de garantie.

L’abattement fiscal pour la recapitalisation est limité à 4 trimestres

Les dispositions de la loi de l’impôt sur le revenu, qui prévoient le bénéfice d’une réduction d’impôt sur le revenu pour les sociétés qui augmentent le capital en numéraire, sont limitées à 4 exercices comptables.

Il n’y a pas de pénalité pour un passage abusif sur la route nationale, l’opérateur privé recevra une pénalité 1x

Ceux qui traversent illégalement les autoroutes au sein de la Direction Générale des Autoroutes ne seront pas pénalisés s’ils paient dans les 15 jours. Si le paiement est effectué dans les 45 jours, une pénalité administrative d’un montant solide avec péage sera facturée.

Sur les routes exploitées par le secteur privé, une amende du montant du péage pour passage illégal sera infligée. Si le paiement n’est pas effectué dans les 45 jours, 4 fois le montant des frais seront facturés, à condition d’être prévenu au moins 15 jours à l’avance.

L’impôt sur le revenu de 25 % pour les banques est devenu permanent

D’autre part, en vertu de la loi n° 7394 sur les sacs publiée en avril, l’impôt sur les sociétés des banques, des établissements de paiement électronique et monétaire, des établissements de change agréés, des sociétés de gestion d’actifs, des institutions du marché des capitaux, des sociétés d’assurance et de réassurance et des sociétés de retraite a été porté à 25 % pour 2023. Avec la nouvelle proposition, la phrase 2023 est abolie et le taux d’imposition de 25 % devient permanent. Pour les autres sociétés, l’impôt sur le revenu sera appliqué à 20 %.

Leave a Comment