Réaction du ministre Soylu à la déclaration d’İmamoğlu sur la “corruption”

class=”medianet-inline-adv”>

Le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu a informé les chefs des unités de transport de 81 provinces des mesures de circulation dues à l’Aïd al-Adha par vidéoconférence dans la salle de réunion de la présidence de la gestion des catastrophes et des urgences (AFAD) Anadolu. Lors de la réunion de l’Aïd-al-Adha sur les mesures de circulation, à laquelle ont également assisté le vice-ministre İsmail Çataklı et le directeur général de l’administration provinciale Selçuk Aslan, 1333 superviseurs des unités de circulation ont évalué les points à prendre en compte dans la circulation et ont partagé des informations détaillées.

Dans son allocution, le ministre Soylu a souligné que l’un des principaux risques pour la période estivale est la mort de piétons et a déclaré : « Dans le contexte de Kurban Bayram, les accidents et les décès causés par la densité du trafic, ainsi que l’attention portée au trafic piétonnier dans les villes natales et les lieux touristiques des régions où vous entrez en vacances et passez vos vacances d’été. Je voudrais exprimer qu’il serait correct de l’annoncer 3 ou 4 fois par jour tout au long de l’été, en particulier à partir de l’adresse publique des districts et des municipalités dans de nombreuses régions d’Anatolie, afin que nos chauffeurs fassent attention à la circulation des piétons, et alors il serait correct de le réduire à 1 ou 2 niveaux par jour », a-t-il déclaré.

class=”medianet-inline-adv”>

Affirmant que l’un des processus les plus fondamentaux des habitudes de conduite individuelles est la moto, le vélo et le scooter électrique, le ministre Soylu a déclaré : Il est crucial de mettre l’accent sur le contrôle et les mesures, a-t-il déclaré.

« GRÂCE À NOTRE SUPERVISION ET À NOTRE DIRECTIVE, ILS DEVRAIENT DÉCOUVRIR QUE LES TÉLÉPHONES NE DOIVENT PAS ÊTRE UTILISÉS PENDANT LA CONDUITE »

Exprimant que la question de l’utilisation du téléphone dans la circulation est importante, le ministre Soylu a déclaré : « Nous devons montrer avec nos commandes et nos instructions que le téléphone ne doit pas être utilisé en conduisant. Bien sûr, les ceintures de sécurité sont également importantes pour nous. Bien sûr, les âmes disparues ne reviennent pas. Mais nous devons rapidement revenir à un comportement pré-épidémique et à une sensibilisation au trafic pré-épidémique. Pour cette raison, les performances dont vous ferez preuve sur le terrain lors de la circulation des vacances, les inspections intensives que vous effectuerez, la courtoisie et les avertissements efficaces que vous montrerez toujours sont très importants, pas les sanctions.

class=”medianet-inline-adv”>

“PERSONNE NE DEVRAIT ÊTRE AVEC L’AUDIT, LA PERTE DE VIE EST RÉDUITE PAR L’AUDIT ACCRU”

Le ministre Soylu a déclaré qu’avec l’augmentation du nombre d’inspections, les accidents et les pertes de vie ont diminué, “Toutes nos statistiques, à mesure que le nombre d’inspections augmente, les accidents et les pertes de vie diminuent. Alors soyez sous mon contrôle ou perdez la vie ? Non il faut s’inquiéter du contrôle. À mesure que le contrôle augmente, les pertes de vie diminuent », a-t-il déclaré.

“UN TOTAL DE 114 MILLE 960 ÉQUIPES OU ÉQUIPES, 210 MILLE 352 PERSONNELS TRAVAILLERONT LE JOUR DE KURBAN”

Précisant qu’ils prévoient un contrôle intensif du trafic pour Kurban Bayram, Soylu a déclaré : “Le contrôle du trafic que nous allons commencer le 7 juillet durera 12 jours sans interruption jusqu’au 18 juillet. Nos sous-ministres, la direction générale de la sécurité, le commandant en chef de la gendarmerie, les gouverneurs et les gouverneurs de district agiront comme prévu lors de ces inspections. Au total, 114 mille 960 équipes ou équipes, 9 mille 580 équipes ou équipes, 17 mille 529 employés et 210 mille 352 employés seront déployés dans la zone de responsabilité de la police et de la gendarmerie. Les agents de la circulation de la police et de la gendarmerie ne seront pas affectés à d’autres tâches pendant les vacances, à l’exception de la régulation et de la surveillance de la circulation.

class=”medianet-inline-adv”>

APPEL POUR LA FAMILLE : ASSISEZ VOS ENFANTS À L’ARRIÈRE

Le ministre Soylu a déclaré: “Lors de nos inspections, je voudrais dire que les familles me pardonnent. Parfois, lors des inspections que nous effectuons, elles mettent leurs adorables enfants sur le siège avant. S’il vous plaît, lorsque vous partez en voyage, j’insiste sur le fait que les enfants doivent être placés sur le siège arrière et attacher leurs ceintures de sécurité. Ils voudront certainement s’asseoir à l’avant, il est préférable de les placer sur le siège arrière. L’éducation routière est excellente. Je le souhaite particulièrement pour les familles, les parents. Il a dit.

NOUVELLE CAMPAGNE AVEC DE NOUVEAUX SLOGANS

Le ministre Soylu a déclaré qu’ils utiliseront le slogan “Passez de bonnes vacances avec les ceintures de sécurité” pour souligner l’importance d’utiliser les ceintures de sécurité dans le véhicule pour l’Aïd al-Adha, et a déclaré : “Nous continuerons à mener une campagne de sensibilisation dans la société via les sites de communication et les organes de presse nationaux locaux, notamment sur les panneaux de signalisation et les plateformes de médias sociaux. Nous avons une nouvelle campagne de rappel. Nous sensibiliserons avec les slogans “Si vous attachez votre ceinture de sécurité, tout va bien pour vous reposer”, “Si vous regardez la route, pas votre téléphone, tout va bien sur le chemin du repos” et “si vous respectez la limite de vitesse, tout va bien sur le chemin des vacances”.

class=”medianet-inline-adv”>

Le ministre Soylu a demandé aux utilisateurs des médias sociaux, aux personnalités publiques, aux artistes, aux personnalités de l’écran, aux journalistes et au monde politique de considérer le respect des règles de circulation comme un enjeu national et de les soutenir.

“LORSQUE LA PERTE DE VIE ATTIRE, LE CHIFFRE 1 EST UN TRÈS GRAND CHIFFRE POUR NOUS”

Le ministre Soylu a déclaré qu’ils devaient considérer la sécurité routière comme une question de sécurité nationale et la retirer de la troisième page d’insignifiance et a déclaré : “La vie humaine est toujours en premier lieu et une priorité. En ce qui concerne les pertes de vie, pour nous, le nombre est énorme. Il ne peut pas être exprimé en chiffres. Nous devons le rendre absolument nul. “Notre effort est de faire en sorte que les vacances de nos concitoyens ne se transforment pas en catastrophe”, a-t-il déclaré.

class=”medianet-inline-adv”>

La réunion s’est terminée après que le ministre Soylu a renoncé à son droit au congé annuel pendant l’Aïd al-Fitr et a exigé le halal du personnel et de leurs familles qui seront de service.

RÉACTION DU MINISTRE SOYLU IMAMOĞLUU

Le ministre Soylu a répondu aux questions des journalistes après la réunion. Concernant la décision du bureau du gouverneur d’Istanbul d’obtenir l’autorisation du ministère des Affaires étrangères de rencontrer des représentants étrangers, y compris des maires, dans une lettre adressée à la municipalité métropolitaine d’Istanbul, aux institutions et organisations publiques, le maire de la municipalité métropolitaine d’Istanbul, Ekrem İmamoğlu, a déclaré : Il n’a de sens que de montrer la corruption de l’administration centrale aux yeux de la société.”

Soylu a déclaré: “L’État de la République de Turquie n’est pas un État de tente. Nous avons une tradition d’État vieille de 2 200 ans. Et nous poursuivons une tradition d’État vieille de 2 200 ans. Bien sûr, dans la plupart de nos contacts étrangers , En tant qu’agents publics, nous informons notre ministère des Affaires étrangères de nos contacts avec l’étranger et nous lui donnons un ensemble d’avis. Prendre leur avis est la bonne méthode en termes d’acquis juridique de l’État, de continuité et de compréhension globale de la politique étrangère. de la République de Turquie. Ce n’est ni le premier ni le dernier. Notre présidence a une nouvelle fois montré la sensibilité de tous les publics, institutions et organisations sur cette question », a-t-il déclaré.

“CECI EST UNE HISTOIRE”

Soylu, lisant la circulaire présidentielle, a déclaré : « Ceci nous est parvenu. Il est allé à tous les ministères. Nous l’avons envoyé aux endroits où nous étions censés le distribuer. Où sont-ils ? organisations sur cette question. Si aime ton dieu, nous ne sommes pas un état de tente, mais où il est. Il y a ceux qui le considèrent comme un état de tente. C’est une perversion. “. Est-ce de l’ignorance? Il est de notre devoir de maintenir l’État en vie. Ce ne sont pas non plus une institution de tente, ni un État de tente. Nous devons suivre les règles. Bien sûr, il y aura des pauvres, bien sûr il y aura “Il y aura toujours des incompétents. Parfois, il y aura toujours ceux qui voudront cacher leurs affaires non qualifiées et incompétentes en se battant. Cela s’est produit aujourd’hui et hier. Ce sera demain aussi. Ayinesi C’est du travail, pas besoin de mots”, a-t-il déclaré.

Leave a Comment