Décision de limite de crédit « étirée » de la BRSA

6) En application de la présente décision, dans le calcul du montant du crédit qui sera accordé aux entreprises par le biais de découverts (KMH) et d’autres prêts renouvelables, de retraits d’espèces sur les cartes de crédit d’entreprise ou de prêts intrajournaliers et au jour le jour, le total du crédit accordé aux entreprises au 30 juin 2022 pour ces types de prêts avec acceptation de solde comme point de départ ;
– A la fin de chaque mois, l’augmentation de ce solde total du prêt de trésorerie par rapport à la fin du mois précédent est acceptée comme un nouveau versement. la décision et l’obtention des données et documents nécessaires,

7) L’équivalent des espèces en devises étrangères en TL ne dépasse pas 15 millions de TL, ou même si la valeur équivalente de TL dépasse 15 millions de TL, elle ne dépasse pas 10% du total des actifs ou du chiffre d’affaires net de l’année dernière selon le les rapports financiers visés aux articles 1 et 4, ou
– Les entreprises souhaitant recourir au crédit, à condition qu’il ne soit pas possible de n’utiliser que des prêts en devises même si ces restrictions sont respectées, et uniquement limitées à l’écart de position nette en devises dans les 3 mois suivant la date de dépôt de la demande de prêt, peuvent être utilisé par les entreprises qui souhaitent utiliser le prêt à partir de la date d’utilisation du prêt ou sur revolving, KMH, retrait d’espèces par carte de crédit, jour À compter de la date à laquelle il est déterminé que de nouveaux prêts ont été approuvés comme spécifié à l’article 6 pour intra – et prêts au jour le jour,
– L’équivalent des espèces en devises étrangères en TL ne doit pas dépasser 15 millions de TL, ou même si la valeur équivalente des espèces en devises étrangères en TL dépasse 15 millions de TL, elle ne doit pas dépasser 10% du total des actifs ou du revenu net des ventes au cours du dernier 1 an, ou Même si ces restrictions sont respectées, uniquement FC Déclarant et s’engageant à utiliser de nouveaux prêts, valables à partir du 30/06/2022. (y compris le 30.06.2022), limité uniquement au déficit de la position nette en devises dans la période de 3 mois après le prêt au jour de la demande, pour la raison qu’il n’est pas possible d’utiliser le prêt, et tous les 3 mois à compter de cette date. -1) était sous le contrôle de la banque jusqu’aux heures du soir du dernier jour ouvrable du mois suivant la fin de la période calendaire mensuelle, dans les délais de trois mois spécifiés, – la contre-valeur des TL en espèces en devises ne dépasse pas 15 millions de TL ou – des espèces en devises Même si la valeur équivalente des actifs en TL dépasse 15 millions de TL, elle est organisée conformément à la ZZU et aux réglementations connexes. Selon les derniers états financiers (y compris les périodes fiscales temporaires) présentés à la société (ou pour les entreprises qui ont l’obligation d’établir des états financiers consolidés, sur la base des derniers états financiers consolidés audités par des sociétés d’audit indépendantes, sans l’inclusion de filiales étrangères et sociétés affiliées de la Société) ou la 1 dernière n’excède pas 10% du chiffre d’affaires annuel net, ou
– si le prêt a été prorogé aux dates de ces restrictions ; Des cabinets d’audit indépendants ou des CPA ont confirmé que la somme de tous les prêts commerciaux en TL approuvés de cette manière ne dépasse pas l’écart de la position nette en devises 4 au cours de la période de 3 mois suivant la date de décaissement des prêts concernés, et que il n’est pas possible pour la Société, qui a utilisé le crédit de cette manière, utilise des emprunts en devises dans la période spécifiée d’être certifiée par la banque compétente et pour les sociétés qui sont tenues de préparer des états financiers consolidés, ces certifications et évaluations sont faites. des cabinets d’audit indépendants,

8) Sont exclues du champ d’application de la présente décision les sociétés soumises à un audit indépendant et dont l’obligation d’audit commencera pour la première fois fin 2022,

9) Bien que l’entreprise qui sollicite le prêt déclare et s’engage à ne pas être soumise à un audit indépendant ou qu’elle soit exemptée du champ d’application de la présente décision parce qu’elle entre dans le champ d’application de l’article 8, bien qu’elle soit soumise à à un audit indépendant (Annexe -2), en cas d’hésitation à cet égard, Agréé par des experts-comptables et conseillers financiers indépendants (SMMM), CPA ou des cabinets d’audit indépendants, agréés conformément à la loi n °. 1 mois pour la certification de l’entreprise candidate, sur la base de la déclaration de l’entreprise candidate,

10) Manquement de la société à fournir à la banque les données et documents qu’elle est tenue de fournir à la banque, et qui ont été approuvés par un cabinet d’audit indépendant ou CPA dans les conditions prévues aux articles 7 et 9, ou les Banques comprennent que il devrait être inclus dans la restriction
– La banque concernée n’accordera pas à cette société de nouveaux prêts commerciaux commerciaux en TL en TL,
– Tous les crédits commerciaux de trésorerie en TL (indépendamment du fait qu’ils soient ou non exclus du champ d’application de la présente décision) accordés aux entreprises incluses dans ce champ à partir du 30 juin 2022, dans le cadre de la notification qui sera donnée par la banque concernée conformément aux modalités et principes qui seront déterminés par notre Agence au regard de la situation susvisée et des informations concernant la Société Dans le calcul du taux d’adéquation des fonds propres conformément au « Règlement relatif à la mesure et à l’évaluation ; Une pondération de risque de 500 % est appliquée sans tenir compte des techniques de réduction du risque de crédit, des évaluations de notation de crédit et des hypothèques immobilières, quelle que soit l’approche utilisée pour calculer le montant soumis au risque de crédit (approche standard ou approches basées sur la notation interne),

11) dans la présente décision ; Prêts garantis par des cartes de crédit d’entreprise (hors retraits d’espèces), prêts convertis en espèces par le système de prélèvement automatique (DBS), autres prêts qui sont par nature des obligations de limitation irrévocables et pour lesquels les banques fournissent des garanties de paiement à des tiers extérieurs à la Société, dont les clients prêteurs sont 5 , et la Société dans le statut d’acheteur, aux fournisseurs par le biais de prêts Outre les prêts payés pour le financement des fournisseurs, les montants compensés des prêts non monétaires convertis en prêts de trésorerie en TL, prêts qui ne sont pas inclus dans le périmètre de restructuration et qui sont renouvelés en modifiant les termes du contrat ou prolongés pour le refinancement partiel ou complet de prêts existants ; Exonération des crédits restructurés ou prorogés dans le cadre de ces restructurations conformément au Règlement sur les procédures et principes de classification des crédits et provisions constituées, ou conformément à l’article 32 temporaire de la Loi sur les Banques n°. 5411,

12) Application des dispositions du présent règlement également dans le cas où les banques accordent des prêts qui ne sont pas exemptés de l’application du présent règlement à des sociétés nationales par l’intermédiaire de leurs succursales à l’étranger,

13) Les établissements de crédit-bail, d’affacturage et de financement soumis à la Loi sur le crédit-bail, l’affacturage, le financement et les sociétés de financement de l’épargne n° 6361 ; Inclure les prêts de trésorerie commerciaux en TL, qu’ils mettront à la disposition de leurs clients à partir du 01/08/2022, Inclure les obligations des banques dans la présente décision pour le crédit-bail, l’affacturage et les institutions financières de la même manière, qui seront mises en œuvre comme indiqué dans articles 7 et 9 , en vigueur à partir du (y compris le 01.08.2022)

14) Dans le cadre de la présente décision, l’utilisation du taux d’achat de la Banque centrale de la République de Turquie pour les devises étrangères à la date de règlement lors du calcul de l’équivalent en TL des fonds en devises,

15) Pour les déclarations et obligations à obtenir des entreprises conformément aux articles 7 et 9 ; Les formulaires de l’annexe-1 et de l’annexe-2 peuvent être utilisés par les banques en adaptant les formulaires de l’annexe-1 et de l’annexe 2 aux établissements de crédit-bail, d’affacturage et de financement,

16) Il a été décidé que cette Décision sera communiquée aux Syndicats de l’Organisation et publiée sur le site Internet de l’Institution.

Les détails suivent…

Leave a Comment