Binali Yıldırım : Nous avons 3 festivals l’année prochaine

Binali Yıldırım, vice-président du Parti AKP, a déclaré : « Nous avons 3 vacances l’année prochaine. Notre première fête est la fête du Ramadan. Notre troisième fête est l’Aïd-al-Adha. Il y a une autre fête entre les deux ; nous reviendrons notre président avec un record par vote, avec la permission de Dieu. Nous le choisirons », a-t-il déclaré.

class=”medianet-inline-adv”>

Binali Yıldırım, vice-président du Parti AKP, est venu dans la ville pour un programme de vacances organisé par l’organisation provinciale Sivas de son parti. Outre Yıldırım, le programme de la madrasa Buruciye a réuni les représentants du parti AK İsmet Yılmaz, Mehmet Habib Soluk, Semiha Ekinci, le maire Hilmi Bilgin, le président provincial du parti AK Hakan Aksu et des membres du parti.

N’ignorons jamais les lieux où nous sommes nés

Célébrant l’Aïd al-Adha des membres du parti ici, Yıldırım a déclaré : « Les vacances sont des jours exceptionnels où la fraternité et l’amitié atteignent leur apogée, et les rancunes et les griefs disparaissent. Nous avons massacré nos victimes comme nos concitoyens, nous leur avons rendu visite, en particulier nos proches. .Il m’a créé dans le ventre de ma mère.Nous avons baisé les mains des personnes âgées et les yeux des petits.Il est de notre devoir que ces régions où nous avons de beaux souvenirs vivent toujours.Où que nous soyons, nous ne devons jamais négliger les régions, provinces et villages dans lesquels nous sommes nés. Je visite aussi régulièrement Erzincan et ma ville natale de Sivas, régulièrement, en vacances. énergie », a-t-il déclaré.

class=”medianet-inline-adv”>

“NOUS ALLONS ENTRER DANS L’AVENIR AVEC DES PAS SÛRS”

Rappelant qu’ils se battent dans une géographie difficile, Yıldırım a déclaré : « Notre pays est une géographie difficile, comme l’a dit Ibn Haldun. La géographie est notre destin. Ensuite, nous devons surmonter les difficultés avec ce destin. solidarité et fraternité. A l’intérieur et à l’extérieur. Nous garderons notre unité et notre solidarité de ceux qui planifient notre pays. Nous serons un, nous serons grands, nous serons vivants, nous serons frères, nous serons ensemble la Turquie. Nous serons entrez avec confiance dans les années à venir, libre et indépendant sous notre drapeau étoile et croissant.” Cette ville est la garantie de son avenir et de son présent. Le nom de cette ville est Sivas. Les habitants de cette ville sont des gens courageux. Ce sont des gens courageux. Je félicite également Sivasspor. Il a donné à notre ville un grand succès en remportant la Coupe de Turquie”, a-t-il déclaré.

class=”medianet-inline-adv”>

« NOUS LE RAPPELONS À NOUVEAU AVEC UN VOTE RECORD »

Se référant aux élections qui se tiendront en 2023, Yıldırım a poursuivi comme suit :

“Nous avons 3 jours fériés l’année prochaine. Notre premier jour férié est le Ramadan. Notre troisième jour férié, l’Aïd-al-Adha. Il y a un autre jour férié entre les deux ; nous amènerons notre président au premier plan avec des votes record, la permission d’Allah, et nous élirons lui comme président. Sivas, 2023. Y a-t-il un nouveau record, est-il prêt ? Que Dieu vous protège toujours. Que l’unité ne donne pas une chance à ceux qui brisent notre unité. Que mon Seigneur nous accorde des vacances dans la paix et la santé du peuple Je rends hommage à nos martyrs qui nous ont confié cette terre par grâce et miséricorde.

class=”medianet-inline-adv”>

‘ALLONS AU 100E ANNIVERSAIRE DE LA RÉPUBLIQUE’

Rappelant l’anniversaire de la tentative de coup d’État du 15 juillet, Yıldırım a déclaré : “Vendredi, c’est le 15 juillet. Le 15 juillet est le nom de notre deuxième lutte pour l’indépendance. Cette nuit-là, ils ont essayé de tuer le Premier ministre de ce pays, le président de ce pays. Ils ont essayé d’abattre le drapeau de notre nation et d’écouter leurs prières. Mais les braves gens de Sivas, les 84 millions de citoyens du pays se sont battus sans pitié contre cette vile tentative, les terroristes de FETO, et aujourd’hui, alhamdulillah, nous bougeons toujours en avant, le front haut et la tête haute, des pas fermes vers de nouveaux objectifs, les 100 ans de la république. Nous serons plus forts, ensemble nous vivrons des jours meilleurs. “Nous sommes conscients de ces difficultés que nous traversons. Nous avons surmonté de nombreuses difficultés et un long chemin, et nous espérons le surmonter”, a-t-il déclaré.

Leave a Comment