Vacances judiciaires en 2022 : Quand commencent les vacances judiciaires, quand se terminent-elles et combien de jours durent-elles ? Quels tribunaux n’utilisent pas les jours fériés judiciaires ?

Dates des jours fériés en 2022 et Quelles affaires continueront d’être entendues pendant les jours fériés ? L’enquête a commencé peu de temps avant que la justice n’entame le processus d’approbation collective. Les personnes qui ont un emploi au tribunal “Quand commence le jour férié ? Quand se termine le jour férié ? Combien de jours dure le jour férié ? Y aura-t-il un tribunal pendant le jour férié, quels tribunaux n’ont pas de jour férié ? » des questions sont posées. Les affaires judiciaires sont suspendues pendant les vacances. Toutefois, dans les tribunaux de service pendant les vacances judiciaires ; détenu et affaires pendantes présentant un caractère urgent; des tribunaux supérieurs Conseil d’État avec Cour suprêmesi dans les délégations en poste poursuivront leur travail. La Cour constitutionnelle, qui n’est pas couverte par les jours fériés, poursuivra ses travaux. Prétendre Calendrier des jours fériés judiciaires pour 2022

QUAND COMMENCE ET SE TERMINE LES VACANCES DE LA COUR ?

vacances à la cour, A partir de juillet. Le congé annuel, dit congé du personnel judiciaire, a lieu chaque année aux mêmes dates.

Dans la loi sur la procédure civile n° 6100 “jour férié” A l’article 102 sous le titre :

“Vacances de cour, chaque année commence le 20 juillet, expire le 31 août. la nouvelle année judiciaire commence en septembre.

QUELS TRIBUNAUX NE SONT PAS COMPETENTS ?

Les vacances judiciaires commencent en juillet. Le congé annuel, dit congé du personnel judiciaire, a lieu chaque année aux mêmes dates.

Les affaires judiciaires sont suspendues pendant ladite fête. Cependant VACANCES COUR à temps tribunaux de garde, cas avec détention et caractère urgent et tribunaux supérieurs Conseil d’État avec Les commissions de service continuent de travailler à la Cour suprême.

QUELLES SUJETS SERONT POURSUIVIS PENDANT LA JURIDICTION ?

Pendant la pause du tribunal, seuls les cas et affaires suivants sont examinés :

a) Décider de la protection juridique temporaire telle que mesures temporaires, mesures conservatoires et recherche de preuves, demandes d’obtention de rapports maritimes et de nomination d’un expéditeur, objections à ces demandes et autres.

b) Tous les types de cas de pension alimentaire, de paternité, de garde et de tutelle ou de travaux.

c) Rectification du recensement de la population et procès.

ç) Actions en justice intentées par des travailleurs en raison de contrats de travail ou de contrats de travail.

d) Demandes d’émission d’un certificat de perte en raison de la perte de portefeuilles de négociation et d’annulation en raison de la perte de titres.

e) Affaires et contentieux liés à la faillite et au concordat et à la restructuration des sociétés de capitaux et des coopératives par transaction.

f) Les découvertes dont il a été décidé de venir pendant les vacances judiciaires.

g) Les cas et les procédures qui relèvent de la compétence du tribunal conformément aux dispositions de l’arbitrage.

ð) Affaires judiciaires non contentieuses.

h) Les cas et actions déterminés par la loi comme urgents ou pour lesquels le tribunal, à la demande de l’une des parties, a décidé de procéder en urgence.

(2) En cas d’accord entre les parties ou si l’affaire se déroule en l’absence de la partie, à la demande de la partie présente, la résolution des affaires et affaires précitées peut être reportée après la pause du tribunal. .

(3) Réception des poursuites, demandes reconventionnelles, recours et appels, réponses à celles-ci et demandes de renouvellement, jugements, avis de toutes sortes, dépôt d’autres affaires, liées à des affaires et affaires autres que celles mentionnées dans les paragraphes précédents. , pendant les vacances judiciaires, au tribunal, à la cour d’appel de district ou à la Cour suprême.

(4) Les dispositions du présent article sont également appliquées dans les procédures devant les cours provinciales d’appel et de cassation.

ARTICLE 104.- (1) Dans les affaires et les travaux pour lesquels des vacances judiciaires sont prescrites, si l’expiration des délais déterminés par la présente loi coïncide avec la période des vacances annuelles, il est considéré que ces délais ont été prorogés d’une semaine. du jour de l’expiration des vacances judiciaires, sans qu’il soit besoin d’une décision spéciale.

TRIBUNAUX PÉNAUX

Loi sur la procédure pénale (loi n° 5271)

vacances à la cour

ARTICLE 331 – (1) (1) Les organes et tribunaux qui statuent en matière pénale du 20 juillet au 31 août cessent leur activité à partir du 1er septembre de chaque année.

(2) Le Conseil supérieur des juges et des procureurs détermine la manière de mener les enquêtes, les poursuites en matière de détention et d’autres questions urgentes pendant les congés annuels.

(3) Pendant les vacances, les tribunaux de comté et la Cour de cassation n’examineront que les affaires liées à la garde à vue ou conformément à la loi sur la procédure pour les crimes notoires.

(4) Les délais qui coïncident avec les jours fériés ne courent pas. Ces délais sont réputés prorogés de trois jours à compter de la fin du séjour.

II – COMPÉTENCE ADMINISTRATIVE (ADMINISTRATION RÉGIONALE, TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS ET FISCAUX)

LOI SUR LA PROCÉDURE JUDICIAIRE ADMINISTRATIVE (LOI N° 2577)

Principes généraux concernant les conditions

Article 8 – 3. Si l’expiration des délais prescrits par la présente loi coïncide avec le moment de l’interruption de travail, ces délais sont réputés prorogés de sept jours à compter du jour suivant la fin de l’interruption.

ARTICLE 61.- 1. Les juridictions régionales administratives, administratives et fiscales font relâche du 20 juillet au 31 août de chaque année. Ces tribunaux continuent d’exercer leurs fonctions sans les restrictions de l’article 62.

  1. Pendant la période de pause ; Sur proposition du président du tribunal administratif régional, le Conseil supérieur des juges et procureurs institue une cour de permanence et nomme trois magistrats auprès de chaque tribunal administratif régional parmi les présidents et les membres des tribunaux administratifs et fiscaux. centre. Le président le plus âgé parmi ceux qui restent en fonction, sinon le membre le plus âgé présidera le tribunal de garde.
  2. (AVENANT PENDANT : 10/06/1994 – 4001/27 art.) Le droit aux vacances est réservé à ceux qui ne peuvent pas utiliser un travail ininterrompu et qui sont astreints.

Fonctions du tribunal de garde

Article 62 – Le tribunal de garde exerce les missions suivantes pendant les heures d’indisponibilité :

  1. Travaux liés au sursis d’exécution et à l’établissement des preuves,
  2. Questions qui doivent être tranchées par la loi dans un certain délai.

Leave a Comment