Déclaration de M. Saray, Seferovic, Eray Cömert par Eren Derdiyok

Un footballeur qui joue pour Ankaragücü, l’une des équipes de la Spor Toto Super League Eren Derdiyok, SporxIl a fait des déclarations très précises. Emrah KaralincRépondant aux questions de Derdiyok, il a fait des déclarations notables sur ses objectifs en championnat, ses performances individuelles, les jours de Galatasaray, le nouveau transfert jaune-rouge, Seferović et bien d’autres sujets. Prétendre Déclarations très spéciales d’Eren Derdiyok

“JE SUIS FIER DE MA MOSQUÉE”

– Eren, commençons par la performance réussie d’Ankaragücü la saison dernière. Que diriez-vous de la saison dernière ?

Nous avons eu une performance réussie. Nous avions déjà pour objectif d’emmener Ankaragücü en Super League. Nous avons atteint cet objectif. Je suis fier de mon équipe, de notre personnel d’entraîneurs, de la direction et de nos partisans. Je suis également heureux de partager ce succès. Il y a eu des blessures entre les deux, j’ai raté quelques matchs. Mais nous avons créé un environnement très agréable. Je suis très content d’être entré en Super League.

“LES BLESSURES ONT EU UN EFFET NÉGATIF ​​SUR MOI”

– Vous êtes un attaquant de qualité. La saison dernière, vous avez marqué 10 buts et 1 passe décisive en 31 matchs. Quel est votre commentaire sur votre propre performance ? Vous pourriez performer à un niveau supérieur. Quelles choses vous ont impressionné ?

J’aurais pu marquer beaucoup plus de buts la saison dernière. Si vous avez réduit les buts que j’ai marqués en première mi-temps, j’aurais pu marquer un nombre similaire en seconde mi-temps. J’ai joué même quand j’avais mal. Je ne voulais pas quitter l’équipe. J’ai eu des matchs comme ça. Je suis tombé sur le torse dans le jeu et puis j’ai eu des problèmes avec mes côtes. La blessure m’a fait reculer. Ensuite, l’équipe gagnait et j’ai dû attendre. Mais nous avons tout bien fait sur et en dehors du terrain. C’est ce qui était important. Si j’avais joué la deuxième mi-temps, bien sûr, cela aurait été différent.

“NOUS SERONS EN PERMANENCE EN SUPER LIGUE”

– Ankaragücü est à la place qu’il mérite cette saison, c’est-à-dire en Super League. De nombreux joueurs ont quitté l’équipe. Il y avait tellement de joueurs. Quels sont vos objectifs en tant qu’Ankaragücü en Super League ?

Le football est un tel jeu… Tu commences très bien la saison, et puis tu vois que les choses sont différentes. Notre objectif est de bien débuter en championnat. Et puis continuer. Nous devons être élevés. Tout d’abord, nous sommes nouveaux dans la ligue. Nous en sommes conscients. Nous avons formé une nouvelle équipe. Cette équipe sera différente une fois qu’il sera assis.

COMMENTAIRE DE DERDİYOK SUR JESEJ ET MACHEDA

– Des joueurs que nous connaissons du football européen comme Jese et Macheda sont venus à Ankaragüc. Que diriez-vous du concours ? Pensez-vous que cela aura un effet positif sur Ankaragucu ?

La compétition a certainement un effet positif sur l’équipe. En ce qui concerne les joueurs alternatifs, les choses sont différentes. Par exemple; Si vous êtes le seul buteur de l’équipe et qu’il n’y a pas de problème, vous jouerez à 80 %. Mais c’est différent quand il y a d’autres joueurs dans l’équipe. La justice apparaît. Le jeu de qui a la meilleure performance. C’est la décision du professeur. Il y aura toujours de la concurrence. Des joueurs de qualité sont arrivés. Cela conduira l’équipe à un meilleur point. Cela affectera notre jeu.

“JE VEUX APPORTER LA CONTRIBUTION MAXIMALE À L’ÉQUIPE”

– Vous avez 34 ans et avez joué dans de nombreuses communautés établies. Quel objectif vous êtes-vous fixé pour cette saison ? Les fans de football nous feront-ils regarder Eren Derdiyok au sommet de sa forme la saison dernière ?

À mesure que l’âge augmente, l’expérience et la qualité augmentent également. Vous connaissez mieux votre corps. Vous jouez plus intelligemment. J’en fais l’expérience en vieillissant. Je ne pense pas qu’il y ait de jeunes ou de vieux joueurs. Afera Zlatan a signé le contrat à l’âge de 40 ans. Je pense qu’il y a des bons et des mauvais joueurs. Les blessures sont des choses qui arrivent dans le football. Nous serons prêts quand le camp d’entraînement se passera bien. Le jeu collectif prévaudra. Je ferai de mon mieux. Celui qui le mérite jouera. Chaque match de Super League est un match final. Nous jouerons des matchs très précieux. Notre personnel est également de grande qualité. Je contribuerai personnellement autant que je le pourrai. Buts, passes décisives. Il est important de contribuer au jeu d’équipe. Je vais marquer 25 buts, mais l’équipe ne sera pas en Super League. C’est ce que je n’aime pas. Marquons 15 buts, laissons l’équipe aller en championnat. C’est mon point de vue. Le jeu d’équipe est important.

“LE PROFESSEUR EXPLIQUE SA PHILOSOPHIE DE LA MEILLEURE FAÇON”

– Je voudrais vous demander de parler un peu de la communication avec l’entraîneur Mustafa Dalci. Que vous dit le coach à vous, footballeurs, avant la saison ? Aussi, comment communiquez-vous avec votre professeur ? Pourriez-vous s’il vous plaît expliquer?

Nous avons une très bonne relation avec mon professeur Mustafa Dalci. Il explique la philosophie du jeu dans les moindres détails. Celui qui peut obtenir plus d’efficacité jouera bien sûr. Nous respectons toujours la décision de l’enseignant. Le professeur communique bien avec tout le monde. Il exprime les lacunes et vous donne la possibilité de les compléter. Entraîneur de qualité.

“J’AIME VRAIMENT LES MOTIFS”

– Quel est votre commentaire sur le maillot ‘Climate Change’, avec lequel Ankaragücü veut attirer l’attention sur le problème du changement climatique cette saison, et qui est entièrement composé de matériaux recyclés ? Vous avez aimé les maillots ?

J’aime les maillots. Je ne pouvais pas le porter vivant. Mieux que les maillots de la saison dernière. Le maillot Ankaragücü est toujours précieux. Parce qu’Ankaragücü est une très grande communauté. Tout le monde sent que le club est enraciné. Les joueurs le ressentent aussi.

QUE FERA-T-IL S’IL FRAPPE GALATASARAYA ?

– Les joueurs de football peuvent montrer des performances surprenantes contre leurs anciennes équipes. Cette saison, vous serez sur le terrain en tant qu’adversaires contre Galatasaray et Kasımpaşa. Cela vous fera-t-il sentir différent?

Bien sûr, avant le match, vous pensez avec qui vous allez jouer. La concentration et le but sont toujours les mêmes. Si vous êtes attaquant, vous voulez marquer des buts. Mais quand vous marquez un but, vous le célébrez avec respect. Bien sûr, j’ai aussi passé de bonnes journées à Galatasaray. Je continuerai à me battre sur le terrain. Quel que soit l’adversaire, je continuerai à marquer des buts pour Ankaragücü.

“ŠEFEROVIĆ RÉUSSIT À GALATASARAJ”

En parlant de Galatasaray, Haris Seferović, qui joue pour l’équipe nationale suisse, a signé pour Galatasaray. Quel genre d’attaquant est Seferović ? Je veux entendre de tes yeux. Pensez-vous que vous réussirez avec le maillot Galatasaray ?

Seferović est un joueur de qualité. Il a ses propres caractéristiques uniques. Il est combatif et calme devant le but. Benfica l’a déjà prouvé. Peut-être qu’il y aura de la pression à Galatasaray. Mais après une bonne utilisation des joueurs en termes de capacité et de qualité, ils en profitent. Je pense que Seferović réussira à Galatasaray une fois son match réglé.

“SI ERAY VIENT, IL PEUT SAUTER”

– Eray Cömert était également un défenseur qui est venu au transfert de Beşiktaş. Que diriez-vous d’Eray ? Après Bâle, on l’a enfin vu en Espagne sous le maillot de Valence…

Cela fait un moment que je n’ai pas parlé à Eray. Eray est devenu une star à Bâle après moi. Il a acquis de l’expérience. Il a eu la chance de voir à quel niveau il se situait. Aller en Espagne n’est pas facile. Bien sûr, s’il vient, qu’il convienne ou non au système de Beşiktaş dépend de leur philosophie de jeu. Je pense que c’est un nom talentueux et de qualité. S’il vient, il peut faire sensation à Beşiktaş et entrer dans de très bons endroits. Nous avons vu des exemples similaires ces dernières années.

“LES PATINEURS J’AIME GOMIS ET JARDEL”

– Qui sont tes attaquants préférés en Turquie ? Ça peut être de cette période, ça peut être des périodes passées…

Bonne question (rires). J’aime beaucoup Bafetimbi Gomis. Nous avons joué ensemble, sommes devenus champions. Il a toujours marqué des buts. Il a fait une très bonne saison. Il a apporté une grande contribution à Galatasaray. Permettez-moi de dire Gomis en réponse à votre question. Mais si on remonte dans le temps, Jardel fait partie des prénoms que j’aimais. La liste est longue (rires).

“JE VEUX QUE LEVERKUSEN SOIT LE CHAMPION”

– Pendant que je parlais du championnat d’Allemagne, j’ai eu l’occasion de parler de vous. Vous avez joué pour le Bayer Leverkusen. Pourrait-il y avoir des surprises en Bundesliga cette saison ? De plus, des attaquants comme Lewandowski et Haaland sont partis. La Bundesliga a-t-elle perdu son charme et que pensez-vous du championnat ?

En Allemagne, les équipes peuvent très bien occuper leur poste après avoir vendu des joueurs. Dortmund l’a déjà fait. Après le départ de Haaland, ils ont eu un très bon joueur comme Haller, par exemple. Lorsqu’un joueur est vendu, il prend sa place. Cela vous indique essentiellement comment les choses devraient être. Le Bayern a remporté le championnat l’année dernière. Dortmund et Leverkusen étaient proches l’un de l’autre dans des paniers serrés. Quand Leverkusen et moi avons joué, nous étions deuxièmes. Ils ont des joueurs de qualité et talentueux. Leverkusen pourrait remporter le championnat cette saison ou la saison prochaine. J’espère qu’ils deviendront champions. Ils ont partagé ma vidéo du but que j’ai marqué la dernière fois. Un club fidèle. Ils n’oublient pas non plus de fêter mon anniversaire. Ils ont une grande place dans mon cœur.

“NOS FANS VOYENT CE QUE NOUS POUVONS FAIRE”

– Avez-vous un message pour les fans d’Ankaragücü via Sporx, Eren ? Qu’aimeriez-vous dire?

Nos fans étaient avec nous la saison dernière. Ils ont vu ce que nous pouvions accomplir. Puissent-ils être avec nous cette saison et nous encourager. Nous ferons de notre mieux. Permettez-moi de leur promettre que nous ferons de notre mieux pour réussir.

UN MOT REPOND AVEC EREN DERDIYOK

Football : la vie
Ankaragucu : Champion
Galatasaray : Inoubliable
Leverkusen : Cœur
Turquie : Vatan
Nourriture préférée : Alexandre
Style de musique préféré : Musique folklorique turque
Votre meilleur coéquipier : Abdullah Durak
Le meilleur entraîneur avec qui vous avez travaillé : Jupp Heynckes
Système VAR : Triste
Famille : Tout

Leave a Comment