Circulaire envoyée au numéro 81 : L’entrée dans les zones forestières est interdite

Dans la circulaire sur les « Mesures à prendre contre les incendies de forêt » envoyée par la présidence du ministère de l’Intérieur de l’AFAD aux gouvernorats, il a été indiqué que la mobilité accrue des personnes dans et autour des zones forestières avec l’augmentation des températures peut augmenter le risque d’incendie forestier. les feux. des incendies dans diverses régions au cours des prochains jours, et la prudence était de mise.

A la suite des évaluations faites avec le Ministère de l’Agriculture et des Forêts ; En ce qui concerne les causes des incendies récents, le brûlage des chaumes, le débroussaillage des vignes, le brûlage des ordures, les travaux des champs, les pannes de lignes électriques, les feux de camping et de pâturage, les coups de foudre, l’intention, la négligence ou l’inattention, qui sont parmi les causes des incendies. prises contre le feu sont répertoriées.

Interdiction de pénétrer dans les zones forestières

Jusqu’au 31 août, il sera interdit d’allumer des feux de forêt dans les zones à risque d’incendie de forêt et de pénétrer dans les zones forestières.

Sauf dans les installations de camping, le camping et le montage de tentes ne seront pas autorisés dans les zones forestières.

Dans les endroits proches des zones forestières, les mariages et les organisations similaires ne seront pas autorisés à utiliser des matériaux inflammables tels que des feux d’artifice et des ballons à souhaits qui peuvent provoquer un incendie de forêt.

Les heures de patrouille seront resserrées

Les agglomérations, les installations critiques, les usines, les entrepôts et les zones similaires susceptibles d’être affectés par un éventuel incendie de forêt seront identifiés, et les autorités compétentes de ces zones recevront les informations et les avertissements nécessaires pour prendre leurs propres précautions.

Le public sera également informé des mesures sociales et individuelles. Avec les forestiers, la gendarmerie et la police, il y aura des patrouilles constantes, et le temps des patrouilles sera allongé. Activités de surveillance et d’observation menées à l’aide de véhicules aériens sans pilote, KGYS, etc. dans les zones forestières.
augmentera.

Une route coupe-feu sera construite aux endroits critiques

Des voies coupe-feu seront ouvertes autour des zones qui présentent un risque d’incendie particulier, comme les dépotoirs et les entrepôts, les bords des voies ferrées et les aires de pique-nique. Contre tous les types de risques d’incendie qui peuvent se propager à la forêt à partir de lieux tels que les zones touristiques, les zones résidentielles, tous les types de bâtiments, les terres agricoles ; Les chemins coupe-feu entre ces lieux et la forêt seront ouverts par leurs propriétaires.

Les prises d’eau des aéronefs seront contrôlées de temps à autre, les niveaux de prise d’eau des éléments aériens tels que les hélicoptères seront vérifiés périodiquement, notamment pour les interventions qui seront effectuées depuis les airs, et de nouvelles prises d’eau seront construites dans les zones nécessaires, si nécessaire. ils existent.

Les ressources et équipements pouvant être utilisés dans la lutte contre les incendies (sous la forme d’institutions telles que l’administration provinciale spéciale, la municipalité, les autoroutes, les aqueducs de l’État, l’administration forestière, les unités militaires, les unités d’application de la loi, etc.) seront utilisés au maximum, et le besoin d’outils/d’équipement sera inspecté et complété.

Les organisations compétentes responsables des activités d’intervention en cas d’incendie de forêt seront informées des dangers et des risques.

Avec des personnes, des véhicules, de l’équipement, etc., pour répondre de la manière la plus rapide aux unités qui auront besoin de service lors d’incendies de forêt. On veillera à ce qu’ils terminent tous leurs préparatifs immédiatement.

Toutes autres mesures requises par la localité dans les zones sujettes aux incendies de forêt doivent être prises immédiatement.

La réponse à l’incendie s’inscrira dans le cadre du plan de réponse aux catastrophes de la Turquie

Les activités seront réalisées en accord avec la Présidence de l’AFAD et la Direction Générale des Forêts pendant la phase de mise en œuvre des mesures préventives et de lutte contre les incendies.

Du côté de la Direction Générale des Eaux et Forêts, les équipes de pompiers sont sur le site de l’incendie.
Il fonctionnera sous la direction du chef des pompiers désigné. La coordination des institutions, des organisations, du secteur privé, des organisations non gouvernementales et des volontaires impliqués dans la réponse sera effectuée dans le cadre du plan national de réponse aux incendies de forêt préparé dans le cadre du plan turc de réponse aux catastrophes.

Leave a Comment