Les paiements de remboursement commencent : le premier remboursement aux entreprises du KKM dépassera 32 %

En août, la Banque centrale travaillera intensivement les heures supplémentaires du KKM. Sur les comptes de KKM, les premières échéances de six mois qui appartiennent aux entreprises par le biais du retour des dépôts en devises ont commencé à expirer.

Le paiement du revenu commence en août pour février, où la participation est intensive. Le dollar/TL était au niveau de 13,59 début février.

Selon les nouvelles de Şebnem Turhan de Dünya, la gestion de l’économie, qui tente d’équilibrer avec une politique de taux bas et des mesures macroprudentielles, testera les premiers rendements des dépôts en TL protégés contre la devise accordés aux entreprises dans les semaines à venir.

Alors que l’USD/TL continue d’augmenter rapidement ces dernières semaines, chaque jour voit un nouveau sommet pour l’année. Hier, le dollar/TL a dépassé 17,89 lires. Le 11 janvier, le compte KKM agréé pour les entreprises a été défini pour 6 mois.

Fin janvier, avec la détermination de l’exonération fiscale pour les différences de taux de change des entreprises au dernier trimestre 2021, en février, il y a eu un retour rapide des entreprises au KKM.

Compte tenu du niveau de 17,91 lires dollar / TL, qui début février était au niveau de 13,59 lires, à compter d’hier, à la fin de la première échéance de KKM, le rendement sur 6 mois de la société sera au niveau de 31,79% .

Au cours de la semaine commençant le 15 juillet, les comptes du KKM ont atteint un total de 1 000 milliards 69 milliards 131 millions de lires.

Les entreprises ont droit au KKM si elles convertissent leurs dépôts en devises ou en or en TL. Les entreprises qui ont enregistré KKM comme un million de lires début février régleraient leurs dépôts de 73 mille 584 dollars selon le taux de change de ce jour.

Depuis hier, pour les entreprises ayant un million de lires sur le compte KKM, l’équivalent en dollars de ce dépôt est de 55 mille 834 dollars.

Puisqu’il y a un retour des dépôts en devises, la différence de taux de change sur les comptes KKM de l’entreprise sera couverte par la Banque centrale. Cela signifie qu’un taux d’intérêt de 31,79 % sera payé. Ainsi, 1 million de lires passera à 1 million 317 mille 900 lires.

Une baisse des dépôts en devises a été enregistrée

Selon les données de l’Agence de régulation et de supervision des banques (BDDK), au 31 décembre 2021, le montant des dépôts en devises des entreprises s’élevait à 89 milliards 101 millions de dollars. Bien que le KKM ait été mis en pratique, il n’y a pas eu de participation intensive dans les premières semaines car l’allégement fiscal n’avait pas encore été annoncé. Mais en février, la baisse des dépôts hebdomadaires en devises des entreprises s’est accélérée.

Et la participation la plus sérieuse a eu lieu dans la semaine du 18 février. Avec l’allongement du délai des déclarations fiscales provisoires, la participation s’est poursuivie à un rythme accéléré dans la semaine du 25 février. Et début mars, les dépôts en devises des entreprises ont diminué à 71 milliards 995 millions de dollars. Autrement dit, un règlement de 16 milliards de dollars a eu lieu en trois mois. Dans la semaine du 18 février, il y a eu une baisse des dépôts en devises de 7 milliards de dollars en une semaine. Dans la semaine du 14 juillet, les dépôts en devises des entreprises s’élèvent à 78 milliards 815 millions de dollars. Une baisse de 10,3 milliards de dollars par rapport à la fin de l’année est à nouveau enregistrée.

Cette désintégration des dépôts en devises étrangères de l’entreprise a principalement évolué vers les comptes de KKM. Bien qu’il ait ensuite été réduit à 3 mois, puisque la date d’échéance a été fixée à 6 mois, le mois d’août sera un mois très chargé pour le versement des revenus de la Banque centrale à KKM.

Les niveaux élevés du taux de change et les récentes mesures de la BRSA et de la Banque centrale font cesser les interrogations quant au renouvellement des comptes KKM par les entreprises. Pour les personnes physiques, les échéances KKM sont renouvelées à des taux supérieurs à 96 %.

Exonération fiscale étendue

En revanche, la possibilité d’utiliser l’exonération de l’impôt sur les bénéfices pour les établissements ayant ouvert des comptes d’une durée d’au moins trois mois sur des comptes de dépôt et de participation couverts en devises a été prolongée pour les périodes de bilan jusqu’à fin 2022. La décision présidentielle a été publiée au Journal officiel.

Dans les informations fournies dans le cadre de la Décision, il est précisé que « Selon la Décision, les établissements qui déposent leurs fonds en devises dans leurs bilans au 30 juin 2022, dans des comptes de dépôt et de participation protégés en devises jusqu’à la fin de 2022 et les utiliser dans ces comptes avec une échéance d’au moins trois mois, l’exonération fiscale était autorisée.

L’exonération du paiement de l’impôt sur les comptes de participation est régie par l’article 14 provisoire de la loi sur l’impôt sur les bénéfices. Dans cet article, les revenus que les établissements perçoivent des dépôts protégés contre les changes sont exonérés d’impôt sur le revenu dès le bilan au 31 mars. Le même article donne au président le pouvoir de prolonger les périodes d’équilibre pour juin et septembre. Sur la base de cette autorisation, le président a prolongé la période pour les deux périodes de bilan.

patronlardunyasi.com

Leave a Comment