Cette semaine dans la culture et l’art (6 août – 12 août) : Notre sélection pour vous

Compilé par : Edanur Tanış & Sara Elif Su Balıkçı

Médioscope Nous avons rassemblé des films et des pièces de théâtre que vous pouvez voir cette semaine, des expositions que vous pouvez visiter et des événements du monde de la culture et de l’art. Passez déjà un bon moment.

  • Les derniers jours sur MUBI : “Un nuage dans sa chambre”

Réalisé par Zheng Lu Xinyuan, le film de 2020 parle d’un jeune homme de 22 ans nommé à la recherche de Muzi au-delà de ses rôles assignés.

Le casting de Clouds in Every Room, qui remplira bientôt ses journées chez MUBI, comprend des noms comme Chen Zhou et Dan Liu. La bande originale du film de 2020, réalisé par Matthias Delvaux, est également de Tsen Yun-Fang.

  • Le Küçükçiftlik Film Club présente : “Stardust”

Le mardi 9 août, KüçükÇiftlik Film Club réunit Stardust, qui parle du premier voyage de David Bowie en Amérique avec Ron Oberman et de ses expériences.

Stardust a été réalisé par Gabriel Range et met en vedette Johnny Flynn, Marc Maron et Jena Malone.

La rencontre cinématographique, qui se tiendra avec la contribution de l’organisation URU et de Türk Tuborg A.Ş., débutera à 21h00 et les portes s’ouvriront à 19h30. Vous pouvez acheter des billets à la billetterie du parc KüçükÇiftlik ou en ligne.

  • “Une aventure pleine de sons” sur MUBA

Réalisé par le lauréat de la Palme d’or Apichatpong Weerasethakul, Memoria sera à Mubi le 5 août.

Memoria, que The New Yorker commente comme “adaptant la perception du spectateur à un espace existentiel caché”, raconte l’histoire de Jessica (Tilda Swinton) qui se rend en Colombie pour surmonter son insomnie après avoir entendu des voix fortes et mystérieuses pendant son voyage.

Le film met en vedette Tilda Swinton, Agnes Brekke, Daniel Gimenez Cacho et Jeronimo Baron.

  • Les premières images de la nouvelle série “Hunter” ont été partagées.

Disney Plus, qui a rencontré le public en Turquie le 14 juin, se prépare à rencontrer sa nouvelle production nationale “The Hunter”.

Dans la série mettant en vedette Pınar Deniz et Uraz Kaygılaroğlu, Pınar Deniz jouera une femme qui agit le jour et est un tueur en série la nuit, tandis qu’Uraz Kaygılaroğlu jouera le rôle d’un policier.

Les premières images de la série en cours ont été partagées.

  • L’Orchestre Philharmonique des Jeunes (TUGFO) entame sa tournée européenne

L’Orchestre Philharmonique des Jeunes, fondé par Cem Mansur en 2007, donnera un concert le lundi 8 août à 20h00 au Centre Culturel İş Sanat d’Istanbul sous la direction de la Fondation Sabancı.

TUGFO, qui offre à de jeunes musiciens la possibilité de se produire dans le pays et à l’étranger afin d’acquérir une expérience scénique, sélectionne chaque année 60 élèves parmi les élèves du conservatoire.

TUGFO organisera un total de 7 concerts cette année en Allemagne, en République tchèque et en Turquie. Alors que le chef d’orchestre est Cem Mansur, les instructeurs comprennent l’instructeur de vent Sezai Kocabıyık et l’instructeur de cordes Hande Küden, qui a rejoint TUGFO en 2007 en tant qu’étudiant.

Cliquez pour des informations détaillées sur TUGFO.

  • ‘Voices Rising from the Threshold’ qu’il transmet en Anatolie

« Voices Rising from the Threshold », où le collectionneur Ebru Turhan a passé 20 ans à collectionner des poignées de porte, des clés, des chandeliers et des serrures d’Anatolie, rencontre les amateurs d’art au 23e Festival international de la culture et de l’art d’Istanbul Büyükçekmece.

La collectionneuse Ebru Turhan, qui dit : « Je soutiens absolument l’exposition d’œuvres nées dans ces pays », dit que sa passion a commencé avec une poignée de porte sculptée à la main que son mari lui a offerte il y a 20 ans. La collection privée de Turhan compte près de 800 pièces.

  • ‘Rappels à la mémoire’ dans la Galerie le 17.11

L’exposition ‘Calling on memory’, qui réunit des artistes d’approches différentes dans la Galerie du 17.11 au 2 octobre.

Artistes de l’exposition : Haydar Akdağ, Atilla Atala, Bengisu Bayrak, Aytaç Beyazgül, Merve Dündar, Öznur Eren, Osman Nuri İyem, Yasemin Keltek et Didem Ünlü.

Ouverte à Caddebostan en 2019, et fondée par Pertev Kökdemir et Aytaç Kökdemir, la Galerie 11.17 ouvre ses portes à des ateliers et des conférences, ainsi qu’à des expositions.

Cliquez pour plus d’informations sur les autres expositions de la Galerie le 17.11.

  • « Comment va tout le monde à Istanbul ? » de retour sur scène

“Comment va tout le monde à Istanbul?”, préparé par les danseurs de la Bare Feet Company à partir des “Memento Istanbul-Hristoff Family Archive” animés à Yapı Kredi Culture and Art, a été à nouveau diffusé les 4, 5 et 6 août, avec un grand Occupation. Il a été mis en scène dans

Trois danseurs, qui sont sur scène pour comprendre être d’Istanbul, mènent des dialogues sur “être d’Istanbul”. La performance aura lieu dans l’espace d’exposition. Hilal Polat est responsable des costumes, Berke Can Özcan de la conception sonore et Melih Kıraç du concept.

Les entrepreneurs sont Leyla Postacıoğlu, Melih Kıraç et Mihran Tomasyan, tandis qu’Ekin Erken est assistant sur le projet.

Les billets pour l’événement, qui se tiendra au 2e étage de la galerie d’art et de culture Yapı Kredi, sont disponibles sur Biletix. (Complet 35 TL, étudiant 20 TL.)

  • “Life I Love You Much” réflexion d’İlhan Sami Çomak sur la scène de la mode

La pièce “Živote volim te”, qui met en lumière l’enfance, l’arrestation et la poésie du poète İlhan Sami Çomak, né en 1973, sera créée le 8 septembre à Moda Sahnesa.

Dans la pièce, qui sera mise en scène par Gülseven Medar et Ali Tekbaş, la scénographie est de Bengü Günay, la conception de l’éclairage est d’İrfan Varlı et la conception de l’affiche est de Saeed Ensafi.

L’artiste İlhan Sami Çomak, qui a été détenu et emprisonné sous d’intenses tortures, a été condamné à mort, mais cette peine a été commuée en réclusion à perpétuité en raison d’une amnistie. Çomak, qui, selon la Cour européenne des droits de l’homme, n’a pas bénéficié d’un procès équitable, a passé 27 ans en prison et a produit des dizaines d’œuvres pendant cette période.

Les billets pour le théâtre peuvent être obtenus auprès de Moda Sahnesi ou Mobilet. Les jeux de septembre sont en vente pour 60 TL.

Leave a Comment