Des dizaines de milliers de Hz. commémoré Hüseyin et ses 72 frères

Le martyre du prophète Hussein, le petit-fils du prophète Mahomet, et de ses 72 fils à Karbala le « jour de l’Achoura », le 10e jour du mois de Muharram, a été commémoré par divers événements à Kars au cours de son année 1383.

DURMUS de Tacetta

Des milliers d’amis d’Ehlibey se sont réunis devant 3 mosquées aux premières heures du matin, Hz. Ils se sont rencontrés devant la mosquée Ali Çarşı. Drapeau turc entre les mains, Atatürk et Hz. Mais aussi Hz. Des milliers d’habitants de Kars portant des affiches de Hüseyin sont venus à Martyrs Garnizon en marchant le long des rues Faikbey, Gazi Ahmet Muhtar Paşa et Cumhuriyet. Le groupe, qui s’est tenu en silence pour tous les martyrs locaux, a chanté l’hymne national et a de nouveau marché le long de la voie ferrée. Les groupes qui arrivaient dans la zone de la cérémonie se battaient la poitrine, accompagnés de lamentations qui étaient récitées ici. Dans la dernière partie de la commémoration, où d’importantes mesures de sécurité ont été prises, des milliers d’habitants de Kars qui ont assisté à la cérémonie ont également rendu visite à leurs proches qui reposent au cimetière de Yeni Mahalle.

Dans le cadre des activités de commémoration, le programme de la place Achoura a été organisé par l’association Kars Ehlibeyt. Après un moment de silence et un hymne, Seyyid Hasanca Erdem a tenu une récitation du Coran. Après cela, un discours sur la signification et l’importance de la journée a été lu par Seyyid Ali Ekber Işık, et Mersiye a été lu par Seyyid Kasım Erdem. Après que les cercueils ont été frappés à coups de pied par les équipes de pont, la visite du cimetière a commencé.

D’autre part, les citoyens de la secte Jafari à Kars et Iğdır ont pleuré pendant 40 jours, à partir du premier jour de Muharram cette année, comme chaque année, la mort de Hazrat Hussain, qui a été tué par Yazid à Karbala, et 72 des vies. Les cafers vivant à Kars et Iğdır se rassemblent dans les mosquées pour lire des éloges et des lamentations appelés “Sinezen” et se frappent la poitrine. De plus, les habitants de Kars qui appartiennent à la communauté Caferi, Hz. Il a effectué diverses prières formant des groupes “Deste” dans la mosquée Ali Çarşı, la mosquée Kamer et la mosquée Ehlibeyt Işıklı.

ERDEM « IL FAUT TIRER LES LEÇONS DU CAS KERBAL !

Expliquant la signification et l’importance de la journée lors de la cérémonie de commémoration, le président de l’Association des boursiers Kars Ehlibeyt et le spécialiste de la mosquée Ehlibeyt Işıklı Seyit Ahmet Erdem ont expliqué la signification de la journée dans son discours.

Erdem, qui a déclaré que tous les musulmans devraient tirer les leçons de l’incident de Karbala, a déclaré : « Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du martyre des martyrs de Karbala. Il y a 1383 ans, une cruauté sans précédent fut commise contre les fils de notre Prophète dans le désert de calamité appelé ‘Kerbala’. Et cela a continué comme une blessure sanglante de l’islam et de tous les musulmans, et même de toute l’humanité de ce jour à ce jour. Nous devons apprendre du cas de Kerbal. Toute l’humanité et tous les musulmans, sous la bannière de Karbala, doivent apprendre de Karbala et donner l’exemple de la fraternité, de l’unité et de la solidarité. Kars est l’une des villes qui a le mieux reçu le message de Kerbala. Bien qu’il existe toutes sortes de structures de croyances et de structures ethniques à Kars, Hz. S’unir sous la bannière de Hussein, Hz. En pleurant Hussein, il a montré un exemple de dévotion à notre Prophète. Par la présente, je voudrais présenter ce qui suit ; A partir de maintenant, que tous les musulmans reviennent à la raison. Tout ce qui s’est passé jusqu’à ce jour dans la oumma s’est produit sans briser leur unité et leur solidarité. Désormais, nous devons renforcer notre fraternité, notre unité et notre solidarité en tirant les leçons des souffrances de Karbala.” Il a dit.

MUFTI PROVINCIAL BAJRAM “KARBELA EST LE NOM DE LA RÉSISTANCE CONTRE LES VIOLATIONS”

Dans son discours, le Mufti de la province de Kars, Hamza Bayram, a souligné que Karbala est le nom de la résistance contre l’injustice et a déclaré : « Le jour de l’Achoura, le 10e jour de Muharram, a eu une importance particulière pour les sociétés musulmanes depuis l’histoire jusqu’à aujourd’hui.

Le 10 Muharram 61 Hijri, notre Prophète bien-aimé (psl) l’a appelé “ma fleur dans le monde, mon basilic” et l’a décrit comme “le seigneur de la jeunesse du ciel”. Aliyü’l-Murtaza, Hz. Foie de Fatimatü’z-Zehra, Hz. C’est une histoire de grande douleur dans la mémoire collective des musulmans à cause du martyre de notre professeur Hussein et de plus de 70 personnes, la plupart d’Ahl al-Bayt, dans le désert de Karbala. Cet événement tragique a été le chagrin et la douleur communs de tous les musulmans pendant des siècles, quelles que soient leur race, leur secte, leur humeur et leur idéologie. Ce que nous devons faire à propos de Karbala aujourd’hui, c’est Hz. La justice et la miséricorde pour lesquelles Hüseyin a donné sa vie doivent être bien comprises. L’un de nos devoirs est de créer l’unité, la solidarité et la fraternité à partir de Karbala, pas la séparation. Il faut bien savoir que Hz. La façon dont Hüseyin et ses amis sont morts, Hz. C’est la manière de Mohammed Mustafa. Karbala est le nom de la résistance contre l’injustice. Nous ne devons pas l’oublier; Aucune considération n’est accordée à la secte et à l’humeur des opprimés et des opprimés. Aujourd’hui, nous avons besoin de plus de compréhension, de plus de paix et d’une prévoyance plus profonde afin de ne pas vivre un autre Karbala. Il est maintenant temps de déclarer une fois de plus que nous sommes égaux dans la création et frères dans la foi en prônant nos valeurs communes. Il est maintenant temps de mettre fin à l’oppression et à la violence en adoptant la position de Huseyni. Avec ces sentiments et ces pensées, il envoie salawat et salam à notre Seigneur Muhammad Mustafa, dont nous sommes honorés d’être la oumma, à sa famille et à ses compagnons ; serdar du martyr Hz. Avec grâce, gratitude, gratitude, respect et révérence, je commémore notre maître Hussain, les martyrs de Karbala et tous ceux qui sont morts pour la vérité, la vérité, la patrie et le peuple.

GOUVERNEUR ÖKSÜZ, « KERBELA ; C’EST L’ÉPIQUE DU SOULÈVEMENT AU SUCCÈS, À L’OPPRESSION ET À L’ESCLAVAGE”

Le gouverneur de Kars, Türker Öksüz, a déclaré : « En présence spirituelle de nos martyrs qui ont donné leur vie pour notre patrie céleste, le petit-fils de notre Prophète, qui est très précieux et cher à nous et à tous les musulmans, Hz. Nous sommes ensemble à l’occasion du 1383e anniversaire du cruel martyre de notre Maître Hussain et des musulmans, dont la plupart étaient originaires d’Ahl al-Bayt, à Karbala.

Sayyidi Şüheda, maître de la jeunesse du ciel, Hz. Ils ont suivi les traces de Hussein. Ils n’ont pas succombé à l’oppression et à la captivité, ils sont morts pour l’islam, pour la patrie, pour l’indépendance, pour le drapeau rouge, au prix de leur vie.

Hz. Hussein, notre prophète a dit : « Hussein est de moi, je suis de Hussein. Ô Allah, aime celui qui l’aime, sois hostile à celui qui lui est hostile”, est une grande personne qui n’a pas hésité à se sacrifier ainsi que sa famille à Karbala pour la survie de l’Islam. A cette occasion, nous nous souvenons une fois de plus avec grâce et gratitude de notre maître Huseyn et de son Ehlibeit.

L’événement de Karbala, qui a eu lieu le 10e jour de Muharram, est le nom d’une épreuve difficile, de la résistance à l’injustice et de la résurrection divine. Karbala est une bataille entre les ténèbres et la lumière, entre le bien et le mal, et bien sûr la vérité a gagné.

Kerbala; C’est une épopée sur la rébellion contre le mensonge, l’oppression et la captivité : l’événement de Karbala est une grande douleur qui est dans la mémoire commune de tous les musulmans depuis des siècles, et c’est aussi une leçon historique. Hz. La résurrection de Hüseyin n’est pas un événement simple. Si son martyre n’avait été qu’un triste événement, un accident, une effusion de sang injuste, il n’aurait jamais eu un tel retentissement. La raison pour laquelle son martyre a eu un tel impact ; C’est parce que sa résurrection contient une grande puissance divine et islamique. Lorsque nous examinons Kerbela, nous voyons qu’il a deux pages distinctes. L’une est une page blanche et claire et l’autre est une page noire et foncée. Surtout la page noire et sombre est si noire et sombre; Sur cette page, nous ne voyons qu’une cruauté sans précédent, des meurtres. En ce sens, l’événement de Karbala est une tragédie, un accident, un deuil. De l’autre, l’héroïsme, l’orgueil et la légèreté. C’est là que l’humanité et la vérité sont révélées. Il est des martyres qui laissent lumière et bonheur à la société. Prétendre; Hz. Le martyre de Hussein est un tel martyre et il a apporté vie et personnalité au monde islamique. Karbala est une dure leçon héritée de la famille de notre Prophète bien-aimé depuis des siècles. Aujourd’hui, quand Karbala est mentionné, son cœur brûle, Hz. Quand Hussein est mentionné, “ah!” Chaque musulman souffrant devrait penser à Karbala, analyser très bien la philosophie de Karbala, comprendre correctement Karbala et en tirer des leçons.

Hz. aimer Hussein; cela nécessite l’acceptation des valeurs pour lesquelles il est mort. Parce qu’il est un magnifique exemple de vie digne et d’attitude noble pour toutes les générations et tous les âges. Hz. Il est de notre devoir de revêtir la foi et la morale de Hussein, ainsi que de transmettre sa personnalité courageuse et pleine d’abnégation à notre jeunesse.

Aujourd’hui est le jour où nous sommes ensemble. Aujourd’hui, des milliers de nos frères se sont rassemblés, épaule contre épaule, main dans la main, versant des larmes. La commémoration de Hussein est une image des frères de tous les musulmans. Nous continuerons à prendre des mesures dans la paix et l’unité avec les leçons que nous tirerons de l’incident de Karbala et préserverons notre fraternité. Aujourd’hui, c’est notre devoir; Il s’agit de s’unir autour de l’amour pour Allah et le Prophète, et de l’amour pour Ehlibeyt, en apprenant des événements qui se sont produits dans notre histoire, comme Karbala, qui nous a profondément choqués et attristés.

C’est la protection de notre fraternité et de notre unité fondée sur les bonnes mœurs, l’amour mutuel, le respect et la tolérance, comme le dicte notre foi. vivre Kerbala; c’est être amoureux de la vérité, de la justice, de la dignité et de l’honneur. A l’occasion du 1383e anniversaire de Kerbala, encore une fois, Hz. Je commémore tous nos martyrs, y compris notre maître Hüseyin, qui a sacrifié leur vie pour la vérité, la liberté, la dignité et la sainteté, avec grâce, gratitude et gratitude, et je vous présente tous mes respects”, a-t-il déclaré.

LE GRAND LEADER ATATÜRK N’EST PAS OUBLIÉ !

Lors de la cérémonie, Hz. L’imam de la mosquée Ali Çarşı, Şıh Behram Gelengi, a également commémoré le grand leader Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République de Turquie.

Dans son discours, Gelengi a déclaré : « Qu’Allah ait pitié de notre pays et de notre peuple, le grand commandant Atatürk, de la captivité ennemie. Nous, en tant que peuple turc, devons cette patrie à cette personne, à ce commandant et à nos ancêtres. Qu’Allah bénisse l’âme du grand commandant Atatürk avec nos martyrs. Qu’Allah, pour l’amour de Muhammad Ali Muhammad, pleure nos martyrs et tous nos martyrs qui ont été tués dans d’autres endroits avec les martyrs divins de Karbala. Que les âmes de sa punition reposent en paix”, a-t-il déclaré.

Leave a Comment