Programme de bien-être – Capitale

Dans notre rubrique spéciale “Entreprises de bon cœur”, nous avons interrogé les entreprises qui se démarquent par leurs investissements sur des études de responsabilité sociale. Voici les réponses que nous avons obtenues…

15.08.2022 09:56:000

De nombreuses entreprises qui créent de la valeur et investissent en Turquie fonctionnent sur le principe du “partage de ce qu’elles gagnent en Turquie avec la société, ce qui profite au pays”. À cette fin, les entreprises assument la responsabilité de résoudre les problèmes de la société et partagent leurs bénéfices avec la société. La priorité de l’entreprise dans l’agenda du “bien” est l’enfance et la jeunesse, garantes de l’avenir. Les entreprises s’efforcent de contribuer à la préparation des jeunes pour l’avenir avec diverses subventions, telles que la mise en œuvre de projets éducatifs, la construction écoles et l’octroi de bourses. Des projets pour la participation des femmes à la main-d’œuvre sont également mis en évidence. Nous avons interrogé les entreprises qui se démarquent par leurs investissements sur leurs activités socialement responsables dans notre rubrique spéciale “Entreprises de bon cœur”. Voici les réponses que nous avons reçues…

« CE QUE NOUS OBTENONS DE LA SOCIÉTÉ, NOUS LE DONS À LA SOCIÉTÉ »

Le PDG d’Akçalı Boy, Akın Akçalı, déclare que leur mission est de créer de la valeur dans tous les domaines d’activité et de faire des choses qui rendent le monde beau, et poursuit : « Nous sommes dans une économie dynamique où les moyens de production et de consommation évoluent rapidement. D’autre part, nous avons des problèmes sociaux tels que l’inégalité des chances, les problèmes environnementaux et le changement climatique que nous ne pouvons ignorer. Cette conjoncture oblige les entreprises au bon cœur, qui travaillent avec le désir de rendre ce qu’elles ont reçu de la société, à prendre plus d’actions. En tant que Permolit Boy, nous avons été impliqués dans des dizaines de projets de responsabilité sociale. Nous avons rénové de nombreuses zones avec des peintures Permolite, des écoles rurales aux bâtiments publics, des zones de formation pour nos étudiants défavorisés aux hôpitaux. Cette année, nous mettons en œuvre nos projets les plus récents et les plus passionnants d’entreprise socialement responsable basée sur la solidarité, la coopération et le volontariat. L’année dernière, afin d’attirer l’attention sur le problème de la boue dans la mer de Marmara, le Kalamış Sailing Club a accueilli un précieux conférencier à l’Université des Beaux-Arts Mimar Sinan, le professeur associé. dr. En coopération avec Ümit Arpacıoğlu, nous avons organisé un concours de graffitis muraux sur le thème Maritime, voile et sensibilisation à l’environnement marin. Juste après cela, nous avons dit “Nous avons jeté les cannes porte-bonheur” pour soutenir la saison de pêche et nous avons rencontré des pêcheurs amateurs conscients et respectueux de la nature sur la côte de Marmara qui ont adopté le concept selon lequel “s’il y a un vrai pêcheur, il y a un vrai poisson à être”. pris en saison ». Dans notre nouveau projet, qui s’inscrit dans la continuité de ces projets, nous nous sommes tournés vers une nouvelle prise de conscience et avons couronné notre événement avec la très précieuse association non gouvernementale Tohum Autism Foundation. Dans la période à venir, le nouveau projet de responsabilité sociale pour la sensibilisation écologique maritime se poursuivra avec un concours de graffitis muraux sur le thème du ‘Waveboarding’ à Ord.”

“NOUS SOUTENONS L’ÉDUCATION DES JEUNES”

Le directeur exécutif d’Oğuz Holding Enes Örer explique son point de vue en ces termes : “Notre objectif principal dans les projets d’aide, les dons et les entreprises socialement responsables sont les jeunes, les enfants et les femmes”: “Nous voyons l’avenir de notre pays et du monde chez nos enfants et nos jeunes, et nous voulons qu’ils reçoivent son éducation complète. Dans ce contexte, nos femmes façonnent considérablement la société en tant que personnes qui élèvent nos enfants et dispensent une éducation de base à nos jeunes pendant qu’ils sont encore dans leur famille. Nous croyons et soutenons qu’elles devraient également contribuer à notre économie, qu’elles devraient être soutenues au cas où elles seraient victimes et que la meilleure éducation est un droit spécial de nos femmes. Notre première priorité pour nos enfants est leur éducation. En ce moment, nous continuons avec les bourses que nous accordons et le soutien que nous apportons aux écoles. À l’avenir, nous nous concentrerons également sur les bourses d’études à l’étranger. Nous ouvrons la voie à nos jeunes pour qu’ils participent à l’économie sans chercher d’expérience afin qu’ils aient un emploi après avoir terminé leurs études. De plus, nous sommes le principal participant et guide de toutes sortes de projets de démarrage qui grandissent dans leurs jeunes esprits et qui conviennent à notre industrie et à nos secteurs d’activité. Nous surveillons de près la participation de nos femmes dans tous nos domaines d’activité et départements, qu’elles soient hommes ou femmes. Nous veillons à la répartition proportionnelle des employés hommes et femmes et les soutenons en faisant preuve de toutes sortes de discrimination positive dans la planification de carrière. Si cela ne relève pas de notre champ d’action, nous coopérons avec les fondations et plateformes concernées pour répondre aux plaintes de nos femmes victimes.

“NOTRE PRIORITÉ EST L’ÉDUCATION DES ENFANTS ET LEUR AVENIR”

Le président du conseil d’administration d’Öztürk Holding, Yusuf Öztürk, explique qu’avec l’école en Turquie et dans tous les pays où ils opèrent, ils amènent également des enfants qui ne peuvent pas aller à l’école. Öztürk déclare : « Nous essayons de répondre aux besoins scolaires de nos enfants, aux fournitures scolaires, aux vêtements et à tous les besoins de leurs familles, y compris le logement, afin que nos enfants surdoués puissent fréquenter les écoles appropriées. Nous avons notamment contribué à répondre aux besoins en ordinateurs, manuels et laboratoires de nos écoles en milieu rural, à construire des surfaces sportives et sportives insuffisantes dans les branches sportives ou à acquérir des équipements sportifs manquants. Avec nos projets de livres dans le but d’améliorer les habitudes de lecture, nous avons fait don aux écoles de livres issus de publications sur la recherche dans de nombreux domaines, ce qui soutiendra leur culture générale, et nous continuons à le faire. En tant que groupe, nous nous sommes positionnés en priorité sur des projets d’aide sociale pour l’avenir des enfants. De plus, nous avons soutenu des projets pour les droits vitaux des femmes. Par exemple, en Guinée africaine et au Mali en 2011, nous avons organisé des campagnes très sérieuses pour empêcher l’excision des jeunes filles selon une approche primitive, ce qui nous tient à cœur. Nous avons travaillé pour eux pour nous opposer à ce rituel archaïque et barbare. Dans ces subventions, nous nous sommes organisés avec les gouvernements compétents, les organisations non gouvernementales et les organisations de presse étrangères. De plus, nous avons construit et livré des dizaines d’écoles préfabriquées pour soutenir les droits des enfants à l’éducation. Nous donnons la priorité à nos enfants du monde entier qui sont les garants de notre avenir et à nos femmes qui leur montreront le bon chemin. Afin de rendre cette situation beaucoup plus professionnelle, au début de cette année, nous avons fondé Lonca Humanitarian Aid et World Children’s Education and Health Foundation. Nous continuerons d’augmenter l’aide dans la période à venir. Dans la nouvelle période, notre priorité sera les enfants, les personnes âgées et les femmes qui, comme d’habitude, sont exposées à la violence. De plus, nous construirons des abris permanents pour les femmes et des centres de réhabilitation dans cinq villes différentes de notre pays pour lesquelles les préparatifs sont terminés. Nous agirons en leur nom en recueillant l’avis et le soutien des institutions compétentes.”

“NOUS TRAVAILLONS POUR UN MONDE PLUS VIVABLE”

En disant : “Nous attachons de l’importance aux investissements dans l’énergie verte par une utilisation plus efficace des ressources du monde, de notre pays et de nos entreprises”, le président du conseil d’administration de Saray Holding Sami Özdağ a déclaré que dans le cadre de la compréhension du “monde citoyenneté” nous continuerons à contribuer à l’humanité, au pays et à la société, et aux générations futures dans le domaine de l’éducation, de l’environnement et de la culture et à créer un environnement plus vivable. Il leur dit qu’il continuera à travailler pour le monde . Özdağ poursuit son évaluation comme suit : « Pour illustrer certains de nos projets de responsabilité sociale et culturelle, nous avons construit le bâtiment de la Faculté des sciences Kamil Özdağ de l’Université Karamanoğlu et en avons fait don à l’université. De plus, nous avons construit et donné le département de technologie alimentaire Hacı Adnan Özdağ au sein de l’école d’art de Karaman. Du personnel qualifié pour l’industrie alimentaire est fourni dans ce département. Grâce à la Fondation Saray Sekasar, qui appartient également à la famille Özdağ, nous distribuons chaque jour des repas aux familles nécessitant des soins et accordons des bourses à environ 300 étudiants chaque année. La Fondation de la famille Özdağ Sekasar a planté 2 millions de mètres carrés de jeunes arbres à Karaman et en a fait une forêt pour la sensibilisation à l’environnement. Semiha Hanım a été jugée digne d’un prix par la Direction générale des fondations pour sa performance dans la création d’une forêt à partir d’un dépotoir dans la forêt commémorative. Lors des événements organisés à l’occasion de l’année de la fondation de la protection civilisée de l’environnement en 2007, il a reçu le prix “Projet de la Fondation pour l’environnement appliqué” parmi les fondations opérant dans tout le pays avec son projet de mise en œuvre du reboisement. Il a fait don du parc d’éducation routière pour enfants Hacı Adnan Özdağ, qui est le premier en Turquie, pour dispenser une éducation routière à nos enfants dès leur plus jeune âge et résoudre les problèmes de circulation. Dans le cadre du Projet de soutien aux familles sans parents, nous offrons amour, soutien et aide aux enfants de 0 à 14 ans, en tendant la main à tous les orphelins de leur région depuis 2005. »

Leave a Comment