les ministres AKP évalués ; continuer l’interdiction de la musique de nuit

Ministre de l’intérieur Süleyman Soylu, député du CHP İzmir et membre du Conseil présidentiel du GNAT, officier Atty. Sevda Erdan Kılıç a répondu à la question “Quand l’interdiction de la musique après 00h00 du soir sera-t-elle levée”.

Dans sa réponse, le Ministre Soylu a déclaré : « Lors des réunions tenues par le Ministère de l’Environnement, de l’Urbanisme et du Changement Climatique et le Ministère de la Culture et du Tourisme, les ministères et institutions/organisations concernés dans le cadre des mesures pour la paix et la tranquillité des personnes ; Sans remettre en cause les dispositions/restrictions pertinentes de la loi sur la protection de l’environnement, du règlement sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement et du règlement sur l’ouverture des commerces et des permis de travail, il est précisé que la durée de diffusion de la musique est prolongée jusqu’au 01 :00 du matin tout au long de la journée. du pays, et qu’il ne sera pas permis de diffuser de la musique dans les lieux de divertissement où la musique en direct n’est pas autorisée. Il a déclaré avoir reçu des instructions de la circulaire.

“IL A LAISSÉ DE LA NEIGE SUR LES MONTAGNES EN LAQUELLE LES REPRÉSENTANTS DE L’INDUSTRIE DE LA MUSIQUE ET DU DIVERTISSEMENT CROIENT !”

Évaluant la réponse du ministre Soylu, Adv. Kılıç a déclaré: “Le ministre de la Santé Fahrettin Koca, le 3 mars 2022, après 00h00, à propos de la levée de l’interdiction de la musique, ‘Le ministère de l’Intérieur fonctionnera. Il n’y a pas de décision du conseil d’administration d’interdire la musique. Je pense qu’il apparaîtra dans un avenir proche. fait une déclaration. Quant à la levée de l’interdiction de la musique, le ministre de l’Intérieur Soylu a déclaré: “Nous discuterons de la question avec notre ministère de la Culture et notre ministère de la Santé”. Il a dit. Ces déclarations faites avant le début de la saison touristique ; les employés du tourisme, nos citoyens travailleurs qui travaillent dans cette industrie, les artistes, les employés du secteur de la musique et du divertissement, tous ceux qui tirent un revenu de cette activité, ont donné l’espoir que l’interdiction sera levée. Les artistes musicaux et les travailleurs du tourisme qui n’ont pas pu travailler pendant les mois d’été 2020 et 2021 en raison de la pandémie ont accueilli 2022 avec beaucoup d’espoir. Parce qu’ils ont cru les paroles du ministre de la Santé, Koca, “Je crois que l’interdiction de la musique sera levée dans un avenir proche”. Mais leur confiance a été vaine, la neige est tombée sur les montagnes en qui ils avaient confiance !” Il a dit.

“ÇA FAIT ENCORE 6 MOIS D’ÉVALUATION ?”

Kılıç du CHP a de nouveau posé la question qu’il avait posée au ministre de l’Intérieur dans notre question parlementaire et a déclaré: «Ils avaient l’intention d’en discuter avec le ministère de la Culture et du Tourisme et les ministères de la Santé. Qu’est-il arrivé? Ça fait 6 mois, ils ne l’ont pas encore évalué ? Leur évaluation n’est-elle pas terminée en 6 mois ? Ou venez-vous de dire cela ce jour-là pour éviter le problème, comme vous le faites toujours ? Puisque vous n’avez pas fait de déclaration officielle avant la réponse à la question du député sur “l’interdiction de la musique continue”, il s’avère que vous l’avez évitée.

“LE VIRUS SE PROPAGE-T-IL PAR UNE VAGUE MUSICALE ?”

Soulignant que les mesures pandémiques ont été levées une à une, le député Kılıç d’Izmir a déclaré : “Les rassemblements et événements similaires dans des lieux fermés ont été autorisés. Les écoles ont ouvert, l’éducation a commencé. L’interdiction de voyager en transports en commun a été levée. Les exigences de test et d’application du code HES ont été supprimées. La dernière exigence de masque a également été supprimée. Alors pourquoi l’interdiction de la musique est-elle toujours en place après 1h00 du matin, même si toutes les interdictions ont été levées ? Le virus se propage-t-il avec la vague de la musique et seule l’interdiction de cette industrie continue ? Les citoyens veulent ‘dormir-dormir’ tout de suite, pas pour s’amuser, mais pas pour se rassembler non plus. Il s’agit d’une intervention délibérée dans le travail et le pain des travailleurs de la musique. Cette discrimination vise l’identité, la langue, les croyances et la culture des musiciens. Les récentes décisions consécutives d’interdire les concerts et les festivals d’artistes montrent que leur objectif est d’interférer avec les modes de vie des gens. Ces derniers jours, les dirigeants du parti à la mentalité prohibitionniste se sont affrontés pour interdire le festival. Enfin, en plus de cibler certains groupes réactionnaires, le Zeytinli Rock Festival a été interdit sous prétexte de « sécurité et santé publiques, paix publique, protection de l’environnement ». Ceux qui refusent aux gens ne serait-ce que quelques jours de bonheur partiront, et nous continuerons à nous amuser avec des fêtes. La musique sera toujours dans nos vies. Nous ne permettrons pas à l’AKP de créer un nouveau style de vie.” il a terminé son discours.

LA RÉPONSE DU MINISTRE SOYLU À LA QUESTION ET À LA PROPOSITION EST LA SUIVANTE :

Kılıç a partagé la réponse du ministre Soylu à la question parlementaire avec les déclarations suivantes :

Monsieur le Ministre Soylu, afin de veiller à ce que les mesures nécessaires soient prises pour que la paix et la tranquillité des personnes, ainsi que leur santé physique et mentale ne soient pas perturbées, les normes de bruit et de vibrations provenant des véhicules de transport, des chantiers, des usines, des ateliers , les lieux de travail, les lieux de divertissement, les bâtiments de service et les résidences, et la procédure de diffusion de musique dans les lieux de divertissement et les installations ; Il a déclaré que cela est déterminé par la loi sur la protection de l’environnement, le règlement sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement et le règlement sur les permis d’ouverture et d’exploitation.

Dans ce contexte; Süleyman Soylu a déclaré qu’il est interdit de créer du bruit et des vibrations au-delà des normes établies par la réglementation d’une manière qui porterait atteinte à la paix et à la tranquillité, à la santé physique et mentale des individus, conformément à l’article 14 de la loi sur la protection de l’environnement intitulé “bruit”. Dans les paragraphes pertinents de l’article 24 intitulé « Principes relatifs aux lieux de divertissement » du règlement sur les divertissements et la gestion, il est indiqué que « les lieux de divertissement de plein air et semi-plein air situés dans des zones d’utilisation hautement sensibles, et les lieux de divertissement ouverts et semi-plein air opérant dans les zones sensibles où la diffusion de musique en direct est interdite. Dans les zones où la diffusion de musique en direct est interdite entre 00h00 et 07h00 et à d’autres heures et dans les zones où l’utilisation est moins sensible et non sensible, les activités peuvent se poursuivre d’une manière qui respecte la limite de valeur spécifiée aux alinéas (b) et/ou (c) et/ou (ç) du même article. a déclaré qu’il avait été adopté.

Ministre de l’Intérieur Soylu, conformément à l’article 38 du Règlement sur les permis d’établissement et de travail ; Après mesure et contrôle dans les établissements de restauration, les pubs et les jardins de thé à l’extérieur de la colonie, à condition qu’il n’y ait pas de perturbations en termes de repos et de paix publics, la musique en direct sera autorisée par décision du plus haut superviseur. de l’administration habilitée ou d’une personne mandatée par elle, et dans les lieux où la musique live est autorisée en dehors des horaires fixés. Il a également précisé qu’il est stipulé que les autorisations seront annulées en cas de diffusion au-delà des niveaux sonores établis par la loi. une manière qui troublerait la paix et la tranquillité du public.

Ministre Soylu, lors des réunions tenues par les ministères et institutions/organisations concernés, en particulier le ministère de l’Environnement, de l’Urbanisme et du Changement climatique et le ministère de la Culture et du Tourisme, dans le cadre des exigences des secteurs concernés, les dispositions de la législation et des mesures en vigueur pour la paix et la tranquillité du peuple; Sans remettre en cause les dispositions/restrictions pertinentes de la loi sur la protection de l’environnement, du règlement sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement et du règlement sur l’ouverture des commerces et des permis de travail, il est précisé que la durée de diffusion de la musique est prolongée jusqu’au 01 :00 du matin tout au long de la journée. du pays, et qu’il ne sera pas permis de diffuser de la musique dans les lieux de divertissement où la musique en direct n’est pas autorisée. Il a déclaré avoir reçu des instructions de la circulaire.

Leave a Comment