Les frais de scolarité sont-ils déductibles d’impôt ?

LES SALARIÉS PEUVENT-ILS SÉPARER LES COÛTS DE SANTÉ DE L’ÉDUCATION DU REVENU ?

Je suis salarié dans une entreprise privée. Mon fils va dans une école privée en Turquie. Ai-je droit à des crédits d’impôt si je déclare mes frais de scolarité, les frais vestimentaires scolaires (les vêtements précisés dans le contrat scolaire sont obligatoires) et les frais médicaux engagés dans les hôpitaux privés du lieu de travail ? Ou cet avantage est-il uniquement disponible pour les contribuables qui produisent des déclarations de revenus ? Si oui, n’est-ce pas mon droit constitutionnel en tant qu’employé prépayé ? (Joyeux T.)

Selon la loi sur l’impôt sur le revenu, en 2022, jusqu’à 32 000 TL de revenu salarial est de 15%, entre 32 000 et 70 000 TL est de 20%, entre 70 000 et 250 000 TL est de 27%, entre 250 000 et 880 000 TL est de 35 880 000 TL. Une part supérieure à 40 % est soumise à l’impôt. L’impôt sur le revenu est prélevé sur le salaire par l’employeur et versé à l’administration fiscale, sans aller dans la poche des salariés. Les dépenses d’éducation et de santé et les primes d’assurance-vie et d’assurance-maladie ne peuvent être déduites que de leurs revenus et paient moins d’impôts. Jusqu’à 10 % du revenu brut peuvent être déduits des revenus pour les dépenses d’éducation et de santé et jusqu’à 15 % des primes d’assurance vie et maladie.

Eh bien, puisque ce droit ne peut être utilisé que par ceux qui remplissent la déclaration, qui parmi ceux qui gagnent un salaire en 2022 remplira la déclaration en mars de l’année prochaine ? La réponse à cette question est :

“Ceux qui gagnent plus de 880 000 lires d’un employeur cette année,

Ceux qui ont changé d’emploi au cours de l’année et ceux dont les revenus du deuxième employeur et des suivants dépassent 70 000 TL,

Ceux qui se déplacent entre les entreprises du même employeur et dont les revenus dans les deux entreprises dépassent 70 000 TL,

Les employés qui travaillent avec plus d’un employeur en même temps, le premier employeur et ceux des employeurs suivants, dont les salaires dépassent 70 000 lires chacun.”

Au mois de mars de l’année suivante, ils devront remplir la déclaration. Si ceux qui remplissent la déclaration doivent parfois payer des impôts supplémentaires, ils bénéficient parfois de remboursements d’impôts. Expliquons-le avec un exemple. Prenons une personne qui paie 60 000 lires par an pour une école privée pour son enfant et dont la prime annuelle d’assurance maladie est de 10 000 lires. Lorsque cette personne travaille pour un employeur avec un salaire mensuel brut de 20 000 TL, elle paiera 38 000 476 TL d’impôt sur le revenu cette année. N’ayant pas le droit de remplir la déclaration, il ne pourra pas déduire les frais d’études, d’assurance maladie et d’assurance de ses revenus.

Si la même personne travaille 6 mois sur le lieu de travail A et 6 mois sur le lieu de travail B avec le même salaire, elle soumet une déclaration en mars de l’année suivante, car le salaire qu’elle perçoit des deux employeurs dépassera 70 000 lires. Ils déduiront 24 000 lires des revenus, ce qui correspond à 10 % des frais d’éducation bruts de 240 000 lires, et une prime d’assurance de 10 000 lires. Étant donné que l’impôt à payer sur les revenus restants après déduction de ces dépenses sera de 30 000 673 TL, cette personne recevra un remboursement d’impôt de 7 000 803 TL l’année prochaine (38 476 TL – 30 673 TL = ). La différence entre deux personnes qui ont le même revenu annuel et celles qui n’en ont pas s’élèvera à 7 803 TL.

Indépendamment du revenu d’un employeur, la déclaration n’a pas été soumise auparavant. À partir de 2020, ceux dont les revenus d’un employeur dépassent la partie supérieure du tarif de l’impôt sur le revenu (880 000 TL pour les revenus en 2022) ont maintenant commencé à remplir leurs déclarations. En un sens, les hauts salariés ont commencé à recevoir des remboursements d’impôt en déduisant de leurs revenus les dépenses d’éducation et de santé et le coût des primes telles que l’assurance-vie et l’assurance-maladie.

Vous avez raison de dire “mon droit constitutionnel”. Tous les employés devraient avoir droit à une déduction de leurs revenus pour l’éducation, la santé et les primes d’assurance.

COMMENT LES LOCAUX DES EMPLOYÉS DANS PLUSIEURS LIEUX DE TRAVAIL AFFECTENT-ILS SIMULTANÉMENT LES PENSIONS ?

Je suis un ingénieur civil. En avril 1994, l’initiative SSK. Nous avons la possibilité de travailler en tant que superviseur de chantier sur 5 sites différents. C’est pourquoi 150 jours de primes d’assurance sont payés pendant quelques mois car je travaille sur 5 chantiers différents en même temps. De cette façon, j’ai un total de 9700 jours de prime. Bien sûr, puisque seulement 30 jours seront comptés dans un mois, lorsqu’ils sont supprimés, il est réduit à 6200 jours. Ma question est la suivante : les primes supplémentaires affecteront-elles mon salaire lorsque je prendrai ma retraite ? Si oui, est-ce que cela se reflète dans le bon ou le mauvais sens ? Que devrais-je faire? (Orhan D.)

Comme vous l’avez dit, les primes des personnes dont il est prouvé qu’elles sont assurées simultanément dans plusieurs lieux de travail ne peuvent excéder 30 jours. Les primes déclarées pour 150 jours, 30 jours chacun, provenant de cinq lieux de travail différents sont considérées comme 30 jours. Les gains déclarés par différents employeurs sont calculés en tant que gains totaux pour ce mois. Votre jour de prime ne change pas, mais le montant des revenus mensuels pris en compte dans le compte de pension augmente. Cela permet de calculer votre pension en fonction des revenus les plus élevés.

Conformément à la loi sur l’assurance maladie sociale et générale, les primes sont facturées aux employés des statuts 4/1-a (SSK) et 4/1-b (BAĞ – KUR) en fonction de leurs revenus, qui varient entre le salaire minimum brut et 7,5 fois cela. Le salaire minimum brut appliqué au second semestre 2022 est de 215,70 TL par jour et de 6471 TL par mois. En conséquence, dans la période juillet-décembre 2022, la déduction mensuelle de la prime est effectuée sur les revenus compris entre 6 471 TL et 7,5 fois plus que ce montant, 48 532,50 TL. Lors du calcul de la pension, les salaires indiqués entre le salaire minimum et 7,5 fois ce montant sont pris en compte, et ce qui précède n’est pas pris en compte.

De cette manière, les primes versées pour le compte du salarié pour les salaires dépassant le plafond, qui ne sont pas pris en compte lors du départ à la retraite, sont restituées. Le processus de remboursement étant effectué sans intérêt, il serait opportun de demander un remboursement de la prime pour les revenus dépassant le plafond immédiatement après la notification.

Par exemple, disons qu’en août de cette année, vous avez travaillé sur 5 chantiers de construction et que chaque employeur a déclaré un total de 60 000 livres de revenus en votre nom, 12 000 lires chacun. Étant donné que la partie de ce revenu qui dépasse 48 532,50 TL ne sera pas prise en compte lors de la retraite, vous pouvez récupérer 15 % de la prime payée au nom du travailleur (14 % de la prime d’assurance + 1 % de la prime d’assurance chômage) pour un revenu correspondant à 11 467 ,50 TL. Cela signifie que vous obtiendrez un remboursement de 1720 TL.

D’un autre côté, la réponse que j’ai donnée à notre lecteur précédent s’applique également à vous. Vous devrez peut-être remplir une demande parce que vous recevez une rémunération de plusieurs employeurs en même temps. Si le salaire que vous recevez d’un employeur pour cette année et le salaire que vous recevez de tous les employeurs suivants dépassent 70 000 lires, vous devez remplir une déclaration en mars de l’année suivante.

FAUT-IL ATTENDRE LA LOI EYT POUR CRÉER UNE DETTE ?

Ma femme est née le 17 août 1975, est entrée dans le système d’assurance le 1er juin 1995. La journée premium est courte à 173 jours. Nous avons un enfant né en 2017. Il a droit au crédit maternité. Ce que je veux demander, c’est, devrions-nous payer la dette de 173 jours de naissance avant que la loi EYT ne soit adoptée ? Ou faut-il attendre la sortie de la loi EYT ? Payerions-nous pour rien ? (Hilmi S.)

Vedat Bilgin, ministre du Travail et de la Sécurité sociale, a déclaré à plusieurs reprises que les travaux sur l’âge de la retraite seront achevés d’ici décembre et seront présentés au parlement en janvier. On ne sait pas encore comment la loi sera votée. Il est donc difficile de dire avec certitude.

Dans la loi qui sera adoptée, s’il est précisé que “celles qui deviendront éligibles le 8 septembre 1999 prendront leur retraite”, vous n’avez pas à créditer le crédit maternité. Parce qu’alors le service premium minimum requis pour la retraite était de 5000 jours. Cependant, si la loi à promulguer prévoit la retraite de ceux qui ont accompli le service journalier de prime progressive, qui a été augmenté par la loi no. 4447, il faut contracter une dette de maternité.

La situation devient claire lorsque le projet de loi est envoyé au Parlement. Ainsi, si nécessaire, vous pouvez emprunter de l’argent à partir de la date de soumission à l’Assemblée jusqu’à la date d’entrée en vigueur. Au cas où, il serait bon de préparer l’argent nécessaire pour le prêt.

QUAND UNE MÈRE QUI COMMENCE À TRAVAILLER À L’ÂGE DE 42 ANS ?

Je suis né en 1971. Je suis une mère qui a créé une entreprise après avoir élevé ses enfants. J’ai une entreprise d’assurance depuis 2013 et 2387 jours de prime. Comment puis-je prendre ma retraite? De quelles manières puis-je prendre ma retraite ? (Tulay Y.)

Les femmes qui ont commencé à travailler avec l’assurance après le 30 avril 2008 sont soumises à l’âge auquel elles ont atteint 7 200 jours de cotisation dans la pension normale. Vous pouvez prendre votre retraite à 58 ans si vous terminez la journée bonus jusqu’au 31 décembre 2035.

Pour ceux qui ne peuvent pas respecter le jour de prime minimum requis pour une pension normale, il existe une demande de jour de prime échelonnée. Ceux qui ont commencé à travailler en 2013 ont droit à une pension en ajoutant 3 ans à l’âge normal de la retraite le jour où ils ont atteint 5 100 jours de cotisation. Vous pouvez prendre votre retraite à 61 ans si vous avez accumulé 5 100 jours de prime avant le 31 décembre 2035.

Si vous n’avez pas d’assurance ancienneté avant la naissance de vos enfants, vous ne pouvez pas contracter de dette de maternité. Cependant, il existe une préparation pour les mères qui sont les premières à élever des enfants et à entrer tardivement dans la vie active, comme vous, à contracter une dette de maternité pour leurs enfants nés avant la relation de travail assurée. Si le règlement, qui je l’espère sera mis en œuvre avec la loi EYT, entre en vigueur, vous pourrez créditer 2 années de naissance pour chacun de vos enfants. Dans ce cas, votre assurance commencée en 2013 sera retirée tant que durera votre dette de maternité. Alors vos conditions de retraite vont complètement changer, vous prendrez votre retraite plus tôt. Nous recalculerons comment vous prendrez votre retraite après un tel ajustement.

Leave a Comment