La pension d’un membre de l’EYT est réduite pendant qu’il travaille

Pourquoi la pension est-elle réduite pendant que je travaille?

Loi n. 4447, qui a exposé le problème de l’AET et est entré en vigueur le 8 septembre 1999, a progressivement augmenté l’âge de la retraite et réduit les pensions. Les pensions ont été réduites par des modifications de trois paramètres.

Lors du calcul des pensions de ceux qui ont commencé leur service avant 2000, elles sont calculées séparément pour leur service avant 2000, de 2000 à 2008 et après 2008.

Le premier des paramètres modifiés est le taux de couverture de la pension (ABO), qui exprime le rapport entre la pension à verser et le salaire basé sur la prime. Un taux mensuel élevé de l’obligation augmente la pension, et un taux mensuel bas entraîne des pensions plus faibles.

L’Age Retirement (EYT) couvre ceux qui ont commencé à travailler avant le 8 septembre 1999. Le taux d’obligation mensuel pour les membres de l’EYT a d’abord été réduit en 2000, puis en 2008.

Avant 2000, ABO s’appliquait à 60 % pendant les 5 000 premiers jours et à 1 % tous les 240 jours après 5 000 jours. La couverture mensuelle d’une personne payant 9 000 jours de prime était de 76,7 %.

Au cours de la période allant de 2000 à septembre 2008, l’ABO a été appliqué à raison de 3,5 % pour tous les 360 jours des 3 600 premiers jours de paiement de la prime, de 2,9 % pour tous les 360 jours des 5 400 jours suivants et de 1,5 % pour tous les 360 jours. après 9000 jours. Ainsi, l’engagement mensuel d’un employé qui paie 9 000 jours de prime est tombé à 65 %.

Après octobre 2008, un taux de 2 % pour chaque année travaillée commence à s’appliquer. De cette manière, le taux de cotisation mensuel pour les personnes ayant une prime de 9 000 jours (25 ans) a été réduit à 50 %.

Alors qu’un salarié d’EYT totalisant 9 000 jours de prime est soumis à un taux d’allocation de 76,5 % lorsqu’il commence à travailler, il est condamné à une pension inférieure car il fait un calcul séparé pour ses services sur trois périodes lorsqu’il demande sa pension aujourd’hui.

PART DE LA RICHESSE RÉDUITE

Lors du calcul de la pension, la valeur actuelle du revenu basée sur la prime déclarée à l’Institution d’assurance sociale (SGK) pendant la vie active est également prise en compte. La valeur actuelle des primes payées est calculée à l’aide du coefficient mis à jour.

Avant 2000, le système d’indicateurs était utilisé pour la mise à jour. Le calcul a été effectué en multipliant les indicateurs et le coefficient du salaire du fonctionnaire. Si des revenus élevés pendant le travail sont déclarés, la moyenne des 10 dernières années est prise en compte, s’ils sont faibles, la moyenne des 5 dernières années est prise en compte. Le coefficient salarial des fonctionnaires augmentant tous les 6 mois, l’utilisation du coefficient salarial des fonctionnaires dans le calcul a permis d’actualiser des revenus plus élevés et de payer des pensions plus élevées.

À partir de 2000, le système d’indicateurs a été abandonné. Les gains soumis à une prime, au lieu d’indicateurs, ont commencé à être mis à jour au taux de la somme de l’augmentation annuelle de l’indice des prix à la consommation (IPC) et de 100 % du taux d’augmentation du revenu national.

Pour les services postérieurs à 2008, la part de l’augmentation du revenu national dans le coefficient actualisé a été ramenée de 100 % à 30 %.

Au cours de la période de 2000 à 2008, une année où l’inflation annuelle était de 10 % et la croissance du revenu national de 5 %, les salaires ont augmenté de 15 %, mais le taux actualisé est de 11,5 %.

LIMITE INFÉRIEURE D’ARGENT REÇU

La limite inférieure (montant mensuel minimum) est fixée de manière à ce que les pensions des personnes dont les revenus sont déclarés au SSI soient égaux ou proches du salaire minimum et qui ont trop peu de jours de prime ne soient pas excessivement réduites. L’un des facteurs importants qui ont réduit la pension a été l’abaissement du plafond de la pension. Ce changement affecte négativement les personnes dont les revenus sont signalés au SSI comme étant faibles et qui ont moins de jours de prime.

Lors du calcul des pensions des membres de l’EYT, les règles mensuelles minimales sont appliquées séparément pour le service avant 2000, entre 2000 et 2008 et après 2008.

La limite inférieure de la pension pour les années de service avant 2000 ne peut être inférieure à 70 % de la prime la plus basse. Entre 2000 et 2008, ce taux a été ramené à 35 % du salaire minimum. Dans la période après 2008, 35 pour cent du salaire minimum est appliqué. Le salaire minimum de ceux qui ont des membres de la famille à charge ne peut être inférieur à 40 % du salaire minimum.

LES PENSIONS SONT RÉDUITES PENDANT QUE NOUS TRAVAILLONS

En raison de ces modifications des paramètres de pension anti-salariés, la pension des salariés à bas salaire diminue à mesure qu’ils travaillent. Étant donné que la pension est calculée à travers un système complexe, il est difficile de comprendre et d’expliquer la réduction de la pension pendant que vous travaillez.

Pour faire simple, lorsqu’une personne avec EYT demande une pension aujourd’hui, tout d’abord le “mois complet” est compté pour trois périodes distinctes, selon les règles de chaque période. Ensuite, les heures de travail de chaque période sont divisées par le nombre total de jours de prime et le montant “mensuel partiel” est déterminé pour cette période. Une pension partielle est perçue pendant trois périodes et une pension est versée.

En bref, dans ce système complexe, à mesure que les heures de travail de ceux qui travaillent au salaire minimum et à proximité augmentent après 2008, leurs pensions diminuent plutôt qu’elles n’augmentent. De plus en plus souvent, ils sont condamnés à des retraites à la baisse.

La question peut se poser ici à juste titre : « Est-ce que les retraites de ceux qui ont commencé à travailler après 2000 et 2008 vont diminuer avec le travail ? Leurs pensions seront encore plus basses, mais cela ne veut pas dire qu’elles sont “réduites en travaillant”. Car ceux qui ont commencé à travailler après 2000 et 2008 ont perdu d’avance. Pour augmenter leur pension, ils devront travailler plus et augmenter leurs jours de bonus.

Demain : COMBIEN DE PERSONNES D’EYT ?

Leave a Comment