Derya Yanık, ministre de la Famille et des Services sociaux : Les objectifs du Plan d’action pour les Roms ont été fixés

Le ministère, qui a préparé des lignes directrices pour le processus de préparation d’un document stratégique et d’un plan d’action pour les citoyens romains (2022-2030), a d’abord rencontré les parties prenantes concernées lors d’ateliers. Les ateliers ont discuté des activités, de l’actualité, des problèmes et des propositions de solutions dans le cadre du plan d’action 2016-2021. Outre les ateliers, des conventions internationales, des plans d’action, des législations nationales, des plans stratégiques des ministères concernés et des documents politiques de haut niveau ont été examinés.

AVIS ET PROPOSITIONS DE NOUVELLES INSTITUTIONS ET ORGANISATIONS PUBLIQUES CONNEXES

Afin d’atteindre autant de parties prenantes que possible, les institutions et organisations liées aux services fournis aux citoyens de nationalité rom, qui mènent des activités pour les Roms, qui affectent directement ou indirectement le domaine de travail du ministère, ont été identifiées, et leurs opinions et des propositions ont été présentées. reçu. À la lumière de tous ces avis et propositions, des orientations et des objectifs stratégiques ont été déterminés et des propositions liées au plan d’action ont été évaluées.

UN NOUVEAU PROJET DE LOGEMENT SOCIAL POUR LES CITOYENS ROUMAINS SERA MIS EN ŒUVRE

Dans le nouveau document stratégique et plan d’action, les politiques à développer pour les citoyens romains sont envisagées sous 6 rubriques : éducation, emploi, santé, logement, assistance sociale et action sociale. Certains des objectifs fixés conformément aux revendications des Roms sont les suivants :
Un nouveau projet de logement social pour les citoyens roms sera mis en œuvre. Dans ce cadre, les régions où les Roms vivent intensivement dans toute la Turquie seront déterminées, et pour ceux qui vivent dans des maisons non habitables ou dans le cadre de la transformation urbaine, des projets de logements individuels seront mis en œuvre. L’accès des citoyens romains aux services sera facilité par des unités telles que les centres de solidarité sociale (SODAM) qui seront mis en place par les institutions publiques compétentes au sein de ces projets de logement.

DE JEUNES BUREAUX VONT S’INSTALLER DANS LES QUARTIERS DE ROME

Des cours de soutien et de formation seront ouverts. Les équipements spatiaux seront améliorés afin d’accroître l’accès à l’éducation préscolaire, des activités artistiques et sportives seront organisées pour les enfants roms et leur participation à ces activités sera accrue. Son objectif est de trouver une solution au problème de l’absentéisme des enfants roms avec un entraînement physique et des activités complémentaires dans les écoles. Des bureaux pour la jeunesse seront créés dans les campements roms. Les jeunes pourront avoir un passe-temps et passer du temps libre de qualité dans ces centres.

LES FEMMES ROUMAINES SERONT ENCOURAGÉES À CRÉER DES COOPÉRATIVES

Des études de quartier seront menées pour sensibiliser les citoyens romains aux services de l’Agence turque pour l’emploi et pour en faciliter l’accès. Cela facilitera la participation des Roms aux processus de recherche d’emploi. Afin d’accroître l’employabilité des Roms, des cours de formation professionnelle seront organisés en fonction des besoins de la région. En outre, les femmes roms seront encouragées à créer des coopératives.

L’ACCÈS AUX ACTIVITÉS CULTURELLES ET ARTISTIQUES AUGMENTERA

Des visites périodiques du site historique de Gallipoli de la présidence des guerres de Gallipoli seront organisées dans le but d’élever les enfants et les jeunes roms avec une conscience et une prise de conscience nationales. Le théâtre Kamion sera présenté dans les régions où vivent les Roms et leur accès aux activités culturelles et artistiques augmentera. Des activités seront organisées en positionnant des bibliothèques mobiles dans des régions où les Roms vivent de manière intensive. De plus, des concerts ponctuels sur le thème des “Mélodies romaines” seront organisés pour accroître la cohésion et la solidarité entre les citoyens.
Dans le plan d’action 2016-2021. de nombreuses études ont été menées dans le cadre de la compétence du ministère.

Alors que le nouveau document stratégique et le plan d’action devraient être finalisés et partagés avec le public d’ici la fin de cette année ; Le ministère a également mené de nombreuses études sous sa propre responsabilité dans le cadre du document stratégique pour les citoyens roms couvrant les années 2016-2021. Dans ce contexte, des ateliers sur les Roms au niveau local ont été organisés dans les provinces où vivent majoritairement des Roms, avec la participation des administrations provinciales, des organisations non gouvernementales et des universitaires. Lors des ateliers, le travail des institutions et organisations compétentes et des associations non gouvernementales a été discuté, les problèmes des Roms et leurs solutions ont été évalués. De nouveaux SODAM ont été ouverts pour travailler dans les régions où les Roms sont densément peuplés. Le nombre de 35 SODAM qui contribuent au développement psychosocial, socioculturel, professionnel, artistique et personnel des Roms devrait passer à 47 cette année.

Leave a Comment