L’usine de technologie profonde sera établie à l’Université d’Ege

Dans le cadre du projet D-TECH4ENT, l’usine technologique Ege Derin est en cours d’installation sur 900 mètres carrés d’espace fermé sur le campus de l’Université Ege.

L’usine technologique Ege Derin de 6,5 millions d’euros sera établie à l’université d’Ege, au service des chercheurs et des entrepreneurs travaillant sur des idées de technologie profonde.

Recteur prof. dr. Necdet Budak a déclaré : « Pendant notre mandat, dans notre région ; notre université, qui est la locomotive de la recherche et du développement, de l’innovation, du développement et de la production ; Il a offert de nombreuses applications exemplaires, notamment le « modèle égéen », au service des secteurs manufacturiers en créant des études approfondies pour la collaboration université-industrie. En prenant des mesures importantes en matière d’entrepreneuriat et d’innovation; Nous sommes devenus des pionniers du changement et du développement dans le domaine de l’enseignement supérieur avec nos idées visionnaires et nos pratiques qui ont laissé leur marque. En mobilisant les connaissances scientifiques de notre université, qui est l’établissement d’enseignement le plus établi de la région égéenne, pour le développement de l’industrie du pays, nous avons attaché une importance particulière à l’établissement de la coopération et au développement des connaissances et des technologies nécessaires à l’industrie. Nous avons créé un solide écosystème et une culture université-industrie en transformant ces collaborations en rien de plus qu’un slogan. Nous avons permis à la connaissance et à la technologie produites par notre université de rencontrer le secteur réel. Dans ce contexte, nous avons restructuré le parc technologique de notre université et le bureau de transfert de technologie EBİLTEM. En soutenant les processus de recherche et développement et d’innovation de nos universités avec les stratégies et politiques que nous avons déterminées, nous avons renforcé nos liens avec le secteur et les institutions publiques en coordonnant les composants de notre écosystème tels que EBİLTEM TTO, Ege Teknopark, AROM, BAP Coordination , EGEMATAL, ARGEFAR et les laboratoires qui servent au sein de nos unités académiques. Avec l’usine, que nous mettrons en service dans peu de temps, nous réaliserons une autre première. Avec cet investissement, je pense que l’écosystème d’innovation et de recherche et développement de l’Université d’Ege apportera une contribution plus qualifiée à l’avenir de notre pays.

“IL AURA 900 MÈTRES CARRÉS D’ESPACE FERMÉ”

Le recteur Budak a déclaré: “Notre usine, qui aura une zone fermée de 900 mètres carrés; Il servira un large éventail d’utilisateurs, y compris des entreprises technologiques, des PME cherchant à développer une technologie de produit innovante et cherchant à se développer, des entrepreneurs, des universitaires, des étudiants, des designers industriels et des artistes. Notre objectif est de fournir aux entrepreneurs une infrastructure de prototypage rapide, de mise à l’échelle, de production de masse, de formation, de mentorat et de machines de haute technologie et d’accroître leurs compétences et leur compétitivité. L’Ege Derin Technology Factory attirera des chercheurs et des entrepreneurs travaillant sur des idées de technologie profonde (à partir du niveau TRL-3) et servira de « guichet unique » couvrant tout le soutien nécessaire au prototypage et au développement commercial. Notre usine technologique de Derin contribuera au développement de notre pays et à sa concurrence avec l’UE en tant qu’usine pratiquement sans cheminées. Dans l’installation que nous mettons en place, nous incluons également des équipements qui soutiendront la production à valeur ajoutée, tels que des laboratoires d’électronique et de sciences de la vie et des remplisseuses semi-automatiques. Plus important encore, les entrepreneurs qui souhaitent utiliser cette infrastructure bénéficieront d’un service d’incubation, et les produits que nos entrepreneurs visent dans leurs projets seront réalisés dans cette installation.

“LES LABORATOIRES SERONT TENUS”

Directeur général d’Ege Technopark prof. dr. Emre İlker a déclaré : “Avec notre projet D-TECH4ENT, nous fournirons une infrastructure qui permettra à nos incubateurs et à toutes les entreprises présentant leurs produits au stade ‘prototype’ de ‘Scale’ et de faciliter leur transition vers la production de masse dans notre usine.” En plus de l’infrastructure, une équipe sera formée qui pourra fournir un support de bout en bout sur le site de commercialisation et un support général dans la poursuite de cette opération. Deux services de base sont fournis dans le cadre du projet. Les premiers sont le « Laboratoire de matériel et de prototypage » et le « Laboratoire des sciences de la vie » situés dans le bâtiment de l’usine. Dans ces laboratoires, une installation complète avec des appareils tels que des imprimantes 3D métalliques, des imprimantes 3D pouvant traiter des polymères, l’érosion par fil et des appareils tels que GC-MS, PCR, bioprinter 3D, biofermenteurs, réacteurs, systèmes d’imagerie de haute technologie, boca de remplissage , Dimofoni servir… Le budget pour les appareils qui sont entretenus au sein de ce service sera d’environ 3 millions 500 mille euros. La deuxième portée du service, la composante d’assistance technique, comprend un programme de formation national et international pour les entrepreneurs à orientation technologique approfondie qui travailleront dans l’usine, et la formation des étudiants du personnel qui souhaitent participer au centre. Dans le cadre de ce service, les salariés du centre seront formés pendant 12 mois. Puis, avec un programme « d’accélération » de 18 mois, ce centre offrira des services aux équipes entrepreneuriales pour faire avancer leurs activités de recherche et développement. Le budget de ce service s’élèvera à environ 3 millions d’euros. En veillant à ce que tous ces services soient fournis aux représentants des universités et du secteur privé, la coopération université-industrie s’intensifiera et, au sein du centre, des sessions de formation à l’utilisation des appareils seront organisées, contribuant à la formation et à l’emploi du personnel intermédiaire qui suivre la nouvelle technologie.

Leave a Comment