Un soutien total de l’État pour les familles, les salariés et les investisseurs ! Voici les incitations qui respirent…

Cevdet Fırat AYDOĞMUŞ – ANKARA
Esma ALTIN ​​​​- ANKARA

Alors que le gouvernement lutte contre l’inflation, l’aide financière aux citoyens se poursuit sans entrave. Au cours de la période de 2002 à 2020, les dépenses totales d’assistance sociale de toutes les sources publiques ont atteint 408 milliards de lires, tandis que l’assistance sociale a atteint 145 milliards de lires cette année seulement.

En appuyant sur le bouton pour augmenter encore l’aide, le gouvernement a fourni des milliards de lires sous différentes rubriques aux familles, aux femmes, aux enfants, aux citoyens malades, âgés et infirmes par l’intermédiaire du ministère de la Famille et de la Politique sociale, aux travailleurs et aux employeurs par l’intermédiaire du ministère du Travail et de la La sécurité sociale, et aux investisseurs par l’intermédiaire du ministère de l’industrie et de la technologie fournit un soutien. Enfin, avec le programme de soutien familial gaz naturel L’aide allouée à la poursuite de l’augmentation des subventions à l’électricité et des redevances pour les factures d’électricité et à la fourniture d’une assistance papier aux enfants des familles dans le besoin a été portée à un total de 20 à 25 milliards de lires.

Ce sont les supports qui donnent au consommateur un soupir de soulagement :

INCITATIONS FAMILIALES

ASSISTANCE A LA NAISSANCE : L’aide sociale est comprise entre 300 TL et 600 TL pour le premier enfant et au-delà.

ASSISTANCE A LA MORT : Les femmes dont les conjoints sont décédés, mais qui n’ont pas de revenus, reçoivent une aide sous la forme de 1 000 TL tous les deux mois. 600 TL sont alloués aux enfants dont la mère, le père ou les deux sont décédés, et 1 062,68 TL par mois pour ceux dont les proches sont décédés.

AIDE À LA NOURRITURE : Tous les membres de la famille âgés de plus de 18 ans reçoivent une aide alimentaire, selon leurs besoins.

AIDE AU LOGEMENT : Les familles dans le besoin, mais vivant dans des maisons anciennes, négligées et insalubres et inhabitables, sont soutenues avec 75 000 TL pour les réparations de la maison, 150 000 TL pour la construction de maisons préfabriquées et jusqu’à 200 000 TL pour la construction de béton armé Maisons.

SOUTIEN AU GAZ NATUREL : Selon le coût de la facture, une aide est accordée aux personnes à faibles revenus entre 450 TL et 1 150 TL par an.

SOUTIEN ÉLECTRIQUE : Les ménages à faible revenu reçoivent une aide financière en moyenne de 75 à 150 kilowattheures.

ARGENT ANCIEN : Les citoyens de plus de 65 ans reçoivent une aide mensuelle d’un montant de 1 536,70 TL, y compris une personne non assurée socialement et son conjoint.

ARGENT HANDICAPÉ : L’aide financière est comprise entre 1 226,69 TL et 1 840 TL par mois pour les personnes handicapées qui n’ont pas d’assurance sociale et dont le revenu net du ménage est inférieur au salaire minimum. Une allocation mensuelle de 1 226,69 TL est accordée aux proches des personnes handicapées.

PAIEMENT DE LA PRIME D’ASSURANCE MALADIE GÉNÉRALE : Le gouvernement verse à tous les citoyens sans assurance sociale 258,84 TL par mois.

AIDE POUR LA SANTÉ ET LA GROSSESSE : Des prestations de santé comprises entre 100 et 500 TL sont accordées aux enfants âgés de 0 à 6 ans et aux femmes enceintes.

AIDE AVEC LES MALADIES CHRONIQUES : Une aide mensuelle de 3336,03 TL est fournie aux patients qui subissent des pertes psychosociales et financières dues à la tuberculose et aux maladies SSPE.

AIDE À L’ÉDUCATION : Dans le cadre de la poursuite de la scolarisation formelle des enfants de familles non assurées sociales et dans le besoin, les enfants du primaire et du secondaire reçoivent une aide mensuelle de 90 à 150 TL, selon le niveau d’enseignement.

INCITATIONS AU RECRUTEMENT

INCITATION SUPPLÉMENTAIRE AU RECRUTEMENT : Avec cette incitation, le montant de l’aide est calculé différemment selon l’activité dans laquelle se situe le lieu de travail. En conséquence, toutes les primes (1 876,50 TL à 5 004 TL) à payer par chaque assuré qui sera employé dans des lieux de travail travaillant dans le secteur de la production ou de l’informatique pour le montant des revenus soumis à la prime jusqu’à 13 344 TL sont couvertes. Dans les lieux de travail qui travaillent dans d’autres secteurs, toutes les primes (1 876,50 TL) qui sont calculées sur la limite inférieure des revenus, en fonction de chaque prime assurée qui est employée en plus, sont également payées par SGK.

ENCOURAGEMENT DES FEMMES, DES JEUNES ET DE CEUX QUI ONT CRÉÉ DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES : La part de l’employeur dans les cotisations d’assurance sociale, jusqu’à la limite supérieure des revenus soumis à la prime, qui varie entre 1 025,82 et 7 693,65 TL, des employeurs du secteur privé employant des chômeurs jusqu’au 31 décembre 2022 est couverte par l’assurance-chômage Fonds.

INCITATION À RECEVOIR UNE INDEMNITÉ DE CHÔMAGE : Si les bénéficiaires d’allocations de chômage sont employés avec le nombre moyen d’assurés, 99 % de la prime de sécurité sociale (1 676,34 TL) calculée sur le salaire minimum pendant la durée restante de l’allocation de chômage est couverte par le Fonds d’assurance chômage. La période d’aide perçue par l’employeur est soustraite de la durée totale des droits de l’individu initialement déterminée pour les allocations de chômage.

INCITATION À L’EMPLOI DES HANDICAPÉS : Pour chaque personne handicapée employée par des employeurs du secteur privé, toutes les parts patronales du salaire minimum et de la prime de sécurité sociale (1 025,82 TL) sont couvertes par le Trésor public.

INCITATIONS AUX INVESTISSEURS

EXCEPTION DE TVA : Dans le cadre du Certificat de Promotion des Investissements, les dépenses de construction d’équipements dans les secteurs de la production et du tourisme peuvent être exonérées de TVA jusqu’au 31 décembre 2025.

EXONÉRATION DE DOUANE : Investissement Aucun droit de douane n’est payé pour les machines et équipements achetés à l’étranger.

REDUCTION DE TAXE : Les investissements prioritaires comprennent les investissements stratégiques, les pratiques incitatives régionales et le soutien par des incitations fiscales.

SOUTIEN AUX INTÉRÊTS OU DIVIDENDES : Soutien financier accordé pour les prêts d’une durée d’au moins 1 an utilisés dans le cadre du certificat d’incitation à l’investissement. Une certaine partie des intérêts ou dividendes de l’emprunt utilisé, jusqu’à 70% du montant de l’investissement immobilisé inscrit dans le certificat incitatif, est prise en charge par le ministère de tutelle. En outre, ce soutien s’applique aux investissements réalisés dans le cadre des investissements stratégiques, des incitations régionales et des demandes prioritaires d’incitations à l’investissement dans les 3e, 4e, 5e et 6e régions.

ATTRIBUTION DE LA PLACE D’INVESTISSEMENT : Les sites d’investissement peuvent être affectés aux investissements stratégiques, aux investissements régionaux et prioritaires pour lesquels un Certificat d’Incitation à l’Investissement a été délivré, dans le cadre des procédures et principes déterminés par la Direction Générale de l’Immobilier du Ministère de la Protection de l’Environnement, de l’Urbanisme et du Changement Climatique .

SOUTIEN AUX PRIMES D’ASSURANCE : La part de la part de l’employeur dans la prime d’assurance qu’il est tenu de payer pour l’emploi supplémentaire réalisé grâce à l’investissement dans le cadre du Certificat d’Incitation à l’Investissement, et qui correspond au montant du salaire minimum, est prise en charge par le ministère de tutelle pendant une certaine période. de temps.

Le salaire minimum est payé par le ministère de tutelle pendant une période de 10 ans à partir de la part de la prime d’assurance du travailleur qui doit être payée pour un emploi supplémentaire obtenu grâce à l’investissement dans le cadre du certificat d’incitation à l’investissement.

REMBOURSEMENT DE LA TVA: La TVA collectée pour les coûts de construction d’installations dans le cadre d’investissements stratégiques avec un montant d’investissement fixe supérieur à 500 millions de TL est restituée à l’investisseur.


Les incitations ont augmenté, les investissements ont doublé


Les incitations ont augmenté, les investissements ont doublé
Déclarant que le soutien fiscal à l’investissement avec des certificats d’incitation atteindra 100 milliards de lires, le ministre Nebati a déclaré : “Nous avons exonéré de TVA les fournitures de machines et d’équipements aux contribuables qui ont des certificats d’incitation à l’investissement. Dans ce contexte, au cours du premier semestre de l’année, nos 13 000 investisseurs ont acheté pour 46 milliards de lires de machines et d’équipements. » Les investissements dans l’hôtellerie sont devenus l’un des domaines pour lesquels les investisseurs ont manifesté le plus d’intérêt. Selon le rapport de l’Association des hôteliers turcs, 75 projets hôteliers d’une valeur incitative totale de 7 milliards 553 millions de TL ont été signalés en 6 mois. Le montant monétaire des demandes d’incitations a augmenté de 640 %.

Leave a Comment